S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sports rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Lancement des travaux de rénovation de la ville de Port-de-Paix

Lancement des travaux de rénovation de la ville de Port-de-Paix








Le délégué départemental du Nord-Ouest, l’agronome Owell Théoc et le directeur départemental du MTPTC, l’ingénieur Giro Jean Serge, ont rencontré, dans l’après-midi du lundi 3 décembre, les responsables de plusieurs firmes de construction et en a profité pour lancer certains projets de rénovation de la ville de Port-de-Paix. Un projet qui vise au prime abord à redorer l’image de la fierté de la ville en état avancé de déchéance depuis des décennies à cause, peut-être, de l’irresponsabilité de l’État et du manque de responsabilité citoyenne et de sentiments d’appartenance de ses propres fils. Ces travaux consistent, entre autres, au bétonnage de plusieurs rues, au drainage et à la réalisation des drains permettant d’orienter les eaux de ruissellement provoquées par les bassins versants ayant surplombé la ville, selon l’ingénieur Giro Jean Serge, directeur départemental du MTPTC dans le Nord-Ouest. Les travaux seront exécutés par ordre de priorité. « Ce mardi 4 décembre, nous entamons avec les études topographiques sur l’avenue des Trois rivières. Et parallèlement, d’autres axes seront également en chantier », a confié le directeur régional du MTPTC. Au bout d’une période de trois (3) mois, ces réalisations arriveront à terme, selon les limites fixées pour leurs exécutions par l’État. Nous nous sommes déjà réunis avec les firmes engagées par l’État haïtien afin de mettre les bouchées doubles de manière à ce que les travaux s’achèvent dans le délai fixé », a confié le numéro 1 de la direction départementale du ministère des Travaux publics, des Transports et de la Communication (MTPTC), l’ingénieur Giro.

Les sept firmes locales engagées dans la réalisation de ces projets de rénovation du chef-lieu du département du Nord-Ouest, comme Marc Tech Construction, Christo construction, Mieux construire ont à leur disposition cent douze (112) millions de gourdes. Toutefois, selon les clauses des contrats, elles disposent seulement des cadres et des équipements, alors que le ministère des Travaux publics, de Transports et de la Communication (MTPTC), à travers la direction régionale, aura non seulement à fournir les matériaux de construction (ciment, sable et gravier), mais également à superviser les chantiers, suivant les précisions de l’ingénieur Giro. « Nous allons nous assurer que ces travaux répondent aux normes afin de pallier progressivement le phénomène d’inondation et de vulnérabilité de la ville, dont les causes sont complexes », a-t-il affirmé, en marge du lancement des chantiers.

Cependant, ces projets de rénovation de la ville de Port-de-Paix qui correspondent à la volonté du président Jovenel Moïse de changer l’image délabrée de la cité de Capois ont été retardés, car leur démarrage a été prévu depuis le mois septembre dernier, selon le représentant de l’Exécutif dans le Nord-Ouest. « Il s’agissait des contraintes dues à des formalités légales et administratives à la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA). « Il y a certains dossiers qu’on avait dû reprendre pour faciliter les suivis. Pour l’instant, tout est OK », a martelé le délégué départemental du Nord-Ouest, l’agronome Owell Théoc. Par ailleurs, M. Théoc a réaffirmé la volonté et la détermination du chef de l’État à travailler dans l’intérêt de la population, en dépit des moments difficiles et des contraintes économiques et politiques. « En dépit de tout ce que l’on raconte, le président de la République, son excellence Jovenel Moïse, est très sensible pour le Nord-Ouest », a-t-il soutenu.

Soulignons que le lancement des projets de rénovation de la ville de Port-de-Paix est bien accueilli par la population Port-de-Paisienne qui subit une situation de dégradation et de détérioration de l’environnement, ce qui a un impact négatif sur les conditions de vie de la population. Présents au lancement de cette activité, certains citoyens ont applaudi l’initiative du président Jovenel Moïse au bénéfice de la cité. Il faut dire que cette action de la présidence peut être considérée comme étant un premier pas vers la concrétisation des promesses électorales. Pour l’instant, la population port-de-paisisenne en particulier et celle nord-ouesienne en général attendent les lancements du projet de reconstruction de l’Hôpital Immaculée Conception, le plus grand centre hospitalier de l’État dans le Nord-Ouest, du projet de barrage sur les fleuves des Trois rivières, la livraison de la route nationale (carrefour Joffre, Anse-À- Foleur), pour ne citer que ceux-là.

Marc Edy Ossam



Articles connexes


Afficher plus [4735]