S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sports rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Saint-Marc: Roro Nelson et Reginald Delva inculpés de trafic illicite d’armes

Saint-Marc: Roro Nelson et Reginald Delva inculpés de trafic illicite d’armes









Le juge d’instruction du tribunal de première instance de Saint-Marc, Me Dieunel Lumeran, a rendu officiellement, le lundi 3 décembre 2018, l’ordonnance de clôture du rapport d’enquête relative à la saisie de la cargaison d’armes à feu illégales et des munitions en septembre 2016, par les agents douaniers de Saint-Marc. Selon cette ordonnance du juge instructeur, neuf personnes sont inculpées, dont l’ex-DG de la PNH Godson Orélus et Sandra Thélusma, incarcérés à la prison civile de Saint- Marc. Les autres sont en cavale.

Dans un document de cinquante deux pages acheminées au commissaire du gouvernement près le Tribunal de première instance de Saint-Marc, les personnes suivantes, dont Godson Orelus, Sandra Thélusma, Jimmy Joseph, Junior Joel Joseph, Monplaisir Édouard, Ronald Nelson alias Roro Nelson, André Jonas Vladimir Paraison, Durand Charles et Reginald Delva sont inculpés pour les chefs d’accusation que voici : trafic illicite transnational d’armes à feu et des munitions, contrebande, faux et usage de faux, blanchiment de capitaux et associations de malfaiteurs.

Selon l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction de Saint-Marc, l’ancien directeur général de la Police nationale d’Haïti, Godson Orélus, incarcéré depuis le 26 octobre écoulé, a avoué au magistrat instructeur qu’il a fait une omission en signant une autorisation d’achat d’armes à feu sous le nom de l’inculpé Jimy Joseph sans préciser le nom de la compagnie pour laquelle cette acquisition est faite.

Ces armes illégales pour lesquelles les autorisations délivrées et qui étaient acquises de manière irrégulière, sans compter les autres armes automatiques et armes de guerre, ont été confisquées lors d’un constat légal réalisé par le suppléant juge de paix de Saint-Marc, Me Jacques Édouard, a constaté Le National dans ledit rapport du juge instructeur, Me Dieunel Lumeran.

Concernant ce même dossier, la nommée Sandra Thélusma, incarcérée également, a avoué préalablement au magistrat instructeur qu’elle a reçu de la part de Jimmy Joseph la clef du camion contenant les armes et les munitions dans le but de faciliter le dédouanement.

Dans des déclarations faites lors de son audition, le 16 novembre 2018, l’inculpée Sandra Thélusma a expliqué qu’Édouard Monplaisir lui a raconté que c’était Ronald Nelson alias Roro Nelson qui avait conduit Jimmy Joseph et Junior Joel Joseph au bureau de l’ex-directeur général de la PNH pour monter une compagnie de sécurité fictive aux fins d’acquisition et d’importation d’armes vers Haïti, avons-nous constaté au rapport.

Selon les dires de l’inculpée Sandra Thélusma, lors de son interrogatoire, l’inculpé Ronald Nelson alias Roro Nelson, par ses influences politiques, a aidé Jimmy Joseph et Junior Joel Joseph à rencontrer l’inculpé Godson Orelus, ex-DG de la PNH, pour le montage de cette association.

Les autres inculpés considérés comme fugitifs ne se sont pas présentés au cabinet d’instruction en dépit d’une correspondance adressée à l’inspecteur de la Police nationale d’Haïti en vue de prendre les dispositions qui s’imposent notamment contre le policier Vladimir Paraison.

À signaler, quelques jours avant la publication de cette ordonnance de renvoi, des individus non identifiés ont criblé de balles la résidence privée et le véhicule du juge instructeur.

Nixon Deneus



Articles connexes


Afficher plus [4719]