S'identifier Contact Avis
 
30° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Saint Marc: visite du directeur général de la DINEPA

Saint Marc: visite du directeur général de la DINEPA



Guito Édouard , directeur général de la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement a rencontré les habitants de la quatrième section communale de Saint-Marc qui ont menacé de saboter à nouveau le réseau d’adduction de la Société des eaux de Saint Marc (SESAM) si toutefois les ponts endommagés et les routes ne sont pas réhabilités avant le 31 décembre 2018. Alors que les habitants de la zone se sont montrés insatisfaits des échanges, le DG de la Dinepa a promis de lancer très prochainement un projet d’adduction dans cette section.


Guito Édouard , directeur général de la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement a rencontré les habitants de la quatrième section communale de Saint-Marc qui ont menacé de saboter à nouveau le réseau d’adduction de la Société des eaux de Saint Marc (SESAM) si toutefois les ponts endommagés et les routes ne sont pas réhabilités avant le 31 décembre 2018. Alors que les habitants de la zone se sont montrés insatisfaits des échanges, le DG de la Dinepa a promis de lancer très prochainement un projet d’adduction dans cette section.

Face à un ultimatum de 60 jours qui s’achèvera le 31 décembre 2018, lancé par des membres de la population de la quatrième section de la Haute Saint-Marc qui ont menacé de saboter une nouvelle fois le réseau d’adduction, géré par la Société des eaux de Saint-Marc (SESAM), sous tutelle de la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement, le directeur de cette institution, Guito Édouard, accompagné d’une équipe d’ingénieurs, s’est vite empressé de rencontrer le Conseil d’administration de cette section communale, l’un des maires assesseurs de la mairie de Saint Marc, Frantz Ulysse, et les membres de la commission chargés de soumettre les revendications de la population qui sont axés autour de la construction des deux ponts endommagés, il y a plus d’un an, et la réhabilitation de la route agricole.

Au cours des discussions qui ont duré plus de trois heures, Michel Wilbert coordonnateur du Casec de cette section et certains membres de la commission ont exposé leurs griefs vis-à-vis de la Sesam qui selon eux n’est impliquée dans aucune activité sociale dans les différentes localités tandis l’exploitation de ces ressources naturelles a des effets sur leur plantation agricole.

Les membres de cette commission ont déploré le laxisme de l’administration Moise Céant notamment le ministère des Travaux publics, Transports et Communications et celui de l’Agriculture des Ressources naturelles et du Développement rural qui n’ont fait aucun effort pour reconstruire ces ponts endommagés lors du passage de l’ouragan Matthew, et la détérioration des tronçons de cette route agricole suite à des travaux effectués par les responsables de la Sesam.

Face aux multiples revendications soumises aux autorités étatiques qui n’ont pas été satisfaites depuis plusieurs années avec des promesses fallacieuses, ces habitants ont réitéré leur engagement de mettre à exécution leur menace à la date butoir tout en souhaitant la résiliation du contrat entre Sesam et Dinepa.

Pour sa part, Guito Edourad, directeur général de la Dinepa, se dit conscient des multiples revendications des habitants de cette section qui ne relèvent pas de sa compétence, mais il a fait savoir que des contacts avaient été entrepris avec le ministre des Travaux publics, Transports et Communications, Fritz Caillot, autour des revendications.

Il en a profité pour annoncer le démarrage d’un projet d’adduction dans la localité de Venotte, évalué à 275,000 dollars américains pour une durée de neuf mois. Bien d’autres projets, dit-il, à caractère social, seront bientôt réalisés.

Nixon Dénéus










Articles connexes


Afficher plus [7212]