S'identifier Contact Avis
 
31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Un cinquième groupe de migrants haïtiens du Chili est arrivé dans le pays

Un cinquième groupe de migrants haïtiens du Chili est arrivé dans le pays



Suite au plan de retour volontaire mis en oeuvre par le Gouvernement chilien en faveur des immigrants vivant sur son territoire, un cinquième groupe de migrants haïtiens, évalué à 170 personnes, a fait leur retour sur le territoire national. Arrivés à l’aéroport international Toussaint Louverture le mercredi 30 janvier, ces citoyens haïtiens ont dû laisser le sol chilien à cause de leurs difficultés de s’intégrer dans le paysage et la vie sociale du Chili.


Au nombre de 170, ce cinquième groupe de migrants haïtiens du Chili est arrivé dans le pays le mercredi 30 janvier. Atterri dans la matinée de ce mercredi à l’aéroport international Toussaint Louverture, ce groupe de migrants, de retour sur la terre patrie, vient faire passer à 847 le nombre de migrants haïtiens de Chili qui ont profité du plan de retour volontaire du Gouvernement chilien en faveur des immigrants résidant sur son territoire.

S’il est difficile pour une famille de bénéficier de ce programme dans le même vol, pourtant, pour ce cinquième groupe, une famille a trouvé ce privilège. « C’est pour la première fois que se trouvait une famille composée de parents et d’une petite fille de deux ans et demi dans un même vol depuis le début du programme », a précisé Rodrigo Ubilla, le sous-secrétaire chilien de l’Intérieur du gouvernement chilien. Étant arrivée au Chili en 2016, la femme enceinte de 6 mois a donné naissance à sa fille au Chili. Environ trois ans après, les rêves d’un avenir meilleur pour cette famille ne se sont pas matérialisés, et ainsi ont-ils pris la décision de retourner dans leur pays. Il faut noter que l’âge des autres passagers de ce vol varie entre 18 et 44 ans.

Tandis que des migrants haïtiens du Chili continuent de retourner dans le pays, suite à leurs attentes non comblées au Chili, l’État haïtien, par le biais de l’institution concernée, s’érige en spectateur comme tous les autres citoyens. En effet, à leur arrivée à l’aéroport, ces citoyens n’ont pas bénéficié d’un accueil favorable de l’État, voire un plan d’assistance puisque la majorité d’entre eux a tout vendu avant de laisser le pays dans le but de trouver un mieux-être.

Suivant le département de l’Immigration et des Affaires étrangères du Chili, actuellement 1,329 Haïtiens sont inscrits au plan et en attente de retour en Haïti, et d’autres demandes sont en cours en traitement. Pour pouvoir accéder à ce programme, les Haïtiens ne doivent pas avoir de situation juridique en cours et ils doivent signer une déclaration notariée dans laquelle ils s’engagent à ne pas retourner au Chili dans les neuf prochaines années. Si les migrants ont un conjoint, un partenaire ou des enfants, ils doivent terminer le processus conjointement et voyager en groupe.

Cela dit, les Haïtiens vivant au Chili, qui souhaitent rentrer en Haïti aux frais du Gouvernement chilien dans le cadre du programme en cours, peuvent s’inscrire sur le site internet du département de l’Immigration du Chili.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7212]