S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Pénurie d’eau à Cornillon : les habitants appellent à l’aide gouvernementale

Pénurie d’eau à Cornillon : les habitants appellent à l’aide gouvernementale








La commune Cornillon/Grand-Bois, se trouvant dans le département de l’Ouest dans l’arrondissement de la Croix-des-Bouquets, comptant 5 sections communales et se situant à l’est de Port-au-Prince vers la frontière avec la République dominicaine, n’est pas épargnée des différentes crises d’Haïti dont une pénurie d’eau depuis quelque temps.

Les habitants qui n’arrivent pas à étancher leur soif demandent à l’État haïtien de prendre des mesures nécessaires pour résoudre ce problème qui ne date pas d’hier.

Depuis plus de 4 mois, la commune de Cornillon est confrontée à cette pénurie d’eau ayant frappé plusieurs endroits du département de l’Ouest. La commune de Cornillon, les 1ère, 2e et 3e sections de Plaine Céleste et Boucan Bois-Pin, sont parmi les zones les plus touchées par cette situation.

Les habitants sont livrés à eux-mêmes. Ils parcourent des kilomètres pour n’avoir accès qu’à une eau boueuse au risque d’attraper toutes sortes de maladies, notamment les femmes et les enfants qui sont beaucoup plus exposés.

Cette crise n’est pas sans conséquence sur l’élevage et l’agriculture dans la commune, font savoir les agriculteurs qui déplorent la perte de leurs bétails et de leurs maigres récoltes. Ces cultivateurs appellent à l’intervention urgente des autorités pour éviter une catastrophe dans la commune de Cornillon.

Selon les habitants, outre la question de l’eau, la commune de Cornillon est aussi privée d’infrastructures routières, sanitaires, énergétiques et scolaires qui entravent son développement.

L’état de misère, de délabrement dans laquelle se trouve la commune exige une réflexion approfondie en vue de trouver les voies et moyens pour améliorer les conditions de vie infra humaine de la population.

En dehors de plus de 5 gaguères pour les intéressés, la seule activité pratiquée sur les lieux reste le football, mais les encadrements font défaut.

À Cornillon/Grand-Bois les infrastructures culturelles ne favorisent pas le loisir, les jeunes qui se sentent délaissés et oubliés attirent l’attention des autorités centrales, sur cette problématique.

Les habitants de Cornillon vivent généralement de l’agriculture et de l’élevage. Le haricot, le maïs, le café cultivés en grande quantité dans le temps sont maintenant en voie de disparition en raison de la sécheresse.

Pour pallier ce problème d’alimentation en eau, la Direction nationale de l’assainissement et de l’eau potable (DINEPA) en partenariat avec des organisations non gouvernementales telles « Food For the Poor », entreprend la construction de 3 puits artésiens dans la commune, se félicite sa députée Raymonde Rival qui plaide en faveur la continuité de ce projet dans l’optique de diminuer la pénurie d’eau dans ladite commune, pour les années à venir.

Edlene Vernal



Articles connexes


Afficher plus [5283]