S'identifier Contact Avis
 
26.42° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Rationnement sévère de l’énergie électrique à Saint-Marc

Rationnement sévère de l’énergie électrique à Saint-Marc








Depuis plus de deux semaines, les habitants de la commune de Saint-Marc se plaignent de la carence en énergie électrique qui est apparemment causée par l’indisponibilité de carburant pour le réseau thermique de Portail des Guêpes. Ce rationnement drastique de l’énergie électrique indigne beaucoup de citoyens dans la Cité de Nissage Saget qui fustigent le comportement irresponsable de l’EDH. Quant au projet d’électrification 24\24 de la présidence, plus d’un se montrent pessimiste.

Considérée comme une ville à la vie nocturne trépidante, où les gens sortent en grand nombre généralement pour se divertir dans les night-clubs, les discothèques et les cafés restaurants, la Cité de Nissage est plongée dans le noir depuis plus de deux semaines suite aux journées de mobilisation enclenchées par l’opposition politique contre le régime en place, le 7 février 2019.

Diverses personnalités contactées à ce sujet n’ont pas caché leur frustration et s’en prennent aux responsables de l’EDH de Saint- Marc ainsi qu’aux décideurs politiques qui, disent-ils, depuis plus de trente ans, n’ont adopté aucune disposition pour tenter de juguler cette pénurie d’électricité tenant compte de la taille de la population et du fait de la possibilité de recourir à l’énergie alternative.

Ce rationnement drastique de l’énergie électrique provoqué par la pénurie de carburant qui n’a pas été requise dans le délai imparti pour le fonctionnement du central thermique situé dans la périphérie de Portail des Guêpes à Saint- Marc, a eu des effets néfastes sur les activités commerciales, scolaires, entre autres. Laviguens Louis, l’un des avocats du barreau de Saint-Marc, a déploré le comportement irresponsable de l’EDH et de l’équipe gouvernementale qui, en plein 21e siècle n’ont pas pris aucune mesure pour tenter d’électrifier le pays à l’instar des autres pays de la Caraïbe.

Robenson Fleury n’a pas caché sa colère. Cet enseignant et également chroniqueur sportif dit craindre des effets de ce rationnement rigoureux d’énergie électrique sur la réussite des élèves pour cette année académique qui a déjà été perturbée par la crise politique et les mobilisations qu’elle génère.

Face à cette situation, ces citoyens et bien d’autres expriment leur pessimisme quant au projet d’électrification 24\24, lancé il y a environ deux ans par le président de la République, Jovenel Moïse, lors d’un rassemblement dans la ville des Cayes, chef-lieu du département du Sud.

Pour pallier cette pénurie, certains citoyens ont recours à des panneaux solaires et des groupes électrogènes générateurs d’énergie tandis que d’autres sont revenus à l’utilisation de la lampe « tèt gridap ».

Contacté autour de ce dossier, Kema Adrien, responsable de la communication de l’Ed’H à Saint-Marc, se dit conscient de cette pénurie d’énergie électrique qui commence à trop durer. Il a également indiqué qu’une demande d’approvisionnement en carburant a déjà été acheminée au bureau central de l’EDH depuis plus de deux semaines. Et, la population continue de patienter.

Nixon Deneus



Articles connexes


Afficher plus [5060]