S'identifier Contact Avis
 
26.67° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Vers l’intégration de personnes handicapées dans la fonction publique

Vers l’intégration de personnes handicapées dans la fonction publique








L’Office de management des ressources humaines (OMRH) en collaboration avec le bureau du secrétaire d’État à l’intégration des personnes handicapées (BSEIPH)a réalisé, ce dimanche 24 mars, un concours dans l’idée d’intégrer les personnes handicapées dans la fonction publique. Les 50 meilleurs candidats parmi les 93 ayant subi l’épreuve seront sélectionnés pour intégrer la fonction publique haïtienne.

Le concours a été déroulé en présence d’un jury indépendant composé des membres de l’OMRH et de BSEIPH, d’une personnalité de la société civile et d’un représentant du ministère des Affaires sociales. Du choix de l’examen,en passant par la coordination, la supervision, jusqu’aux corrections, entre autres, le jury est responsable de tout. Des examens de français et de culture générale ont été proposés aux candidats pour l’épreuve écrite.

Les candidats ont été évalués à plusieurs niveaux. Ceux qui ont une licence, un diplôme ou un certificat attestant unequelconque étude seront placés dans divers échelons au sein de la fonction publique en fonction de cet ordre.D’après Henry Boucicaut, l’un des responsables à l’OMRH, ce concours a eu lieu en référence à la loi du 13 mars 2012 quifait obligation à l’État de procéder à l’intégration des personnes handicapées dans l’Administration publique, selon leur qualification et leur aptitude.

Le secrétaire d’État à l’intégration des personnes handicapées, Gerald Oriol Junior, a fait savoir qu’il est important,dans le cadre du développement du pays, de ne pas mettre en quarantaine les personnes handicapées. Et,c’est dans cette même optique, dit-il, que le gouvernement organise ce concourspour recruter 50 personnes à mobilité réduitedans la fonction publique.

Ce n’est pas sur une base de favoritisme, poursuit Oriol, mais plutôt sur la base de compétence que le gouvernement va faire choix de ces 50 personnes. M. Oriol croit qu’il existe nombre de personnes handicapées compétentes qui, malheureusement, n’ont pas la chance d’en mettre à la disposition du pays.

Toutefois, les postulants n’ont pas caché leur contentement. Ils ont salué l’initiative prise par les responsables de l’Office management des ressources humaines (OMRH) et ceux du bureau du secrétaire d’État à l’intégration des personnes handicapées.

Noël John Bekker



Articles connexes


Afficher plus [5166]