S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Assassinat d’un ingénieur étranger à Saint-Marc

Assassinat d’un ingénieur étranger à Saint-Marc



Des individus armés non identifiés ont criblé de balles, à Saint-Marc, le jeudi 28 mars 2019, Felipe Joel Fernandez, l’ingénieur responsable des travaux de construction de la section secondaire du lycée Jean Baptiste Point du Sable. Les bandits ont pris la fuite avec environ 8,000 dollars américains en possession de la victime qui est un ressortissant de l’Afrique du Sud, selon le constat du juge de paix suppléant de la commune de Saint- Marc, Michel Pharnel.


À quelques heures de la mobilisation antigouvernementale du 29 mars 2019 date marquant le 32e anniversaire de la Constitution de 1987, les actes de banditisme ont refait surface dans la Cité de Nissage Saget, ce jeudi 28 mars 2019.

En effet, à Pont Leocand, une banlieue de la rentrée Nord de la ville de Saint-Marc, deux individus circulant à bord d’une motocyclette et une autre à bord d’un véhicule stationnant sur la route nationale numéro 1, ont assassiné l’ingénieur Felipe Joel Fernandez, originaire de l’Afrique du Sud et résidant aux États-Unis d’Amérique.

La victime, accompagnée d’un de ses proches, a succombé quelques heures plus tard à l’hôpital Saint Nicolas de Saint-Marc. Selon les informations fournies par le juge de paix suppléant du tribunal de paix de la commune de Saint-Marc, Michel Pharnel, M. Fernandez a été pris pour cible alors qu’il revenait d’une banque commerciale privée. Il venait d’effectuer une transaction financière afin de finaliser la construction de la section secondaire du Lycée Jean Baptiste Point du Sable.

Michel Descottes, directeur du Lycée Jean Baptiste Pointe du Sable a condamné avec véhémence cet acte perpétré à l’encontre de l’ingénieur Felipe Joel Fernandez par des bandits.

Cet assassinat constitue un coup fort pour le personnel administratif et professoral de l’institution, car, fait savoir le directeur du Lycée Jean Baptiste Pointe du Sable, l’ingénieur Felipe Joel Fernandez était responsable de la construction de la section primaire qui s’achevait et celle du cycle trois du fondamental et du secondaire qui était en phase avancé. Ils ont dû annoncer la fermeture des portes de l’institution scolaire pour ce jeudi 28 mars 2019.

La commissaire de Police de la juridiction de Saint-Marc, Marie Dienane Joseph Borgelin, considère cet assassinat comme l’une des multiples conséquences de la situation d’insécurité qui sévit dans le pays, où des bandits armés en dépit des efforts déployés par les autorités judiciaires et policières continuent d’opérer en toute impunité.

La cheffe de la juridiction de Saint- Marc, qui n’a pas voulu donner de plus amples informations sur l’enquête en cours, a fait savoir que jusqu’ici personne n’a été appréhendé.

À rappeler, ce lycée répondant aux standards internationaux, fut construit après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010, par plusieurs donateurs internationaux afin d’implanter une école de référence dans la zone.

Nixon Dénéus




Articles connexes


Afficher plus [7112]