S'identifier Contact Avis
 
27.78° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Aux Gonaïves, des élus distribuent des transformateurs électriques

Aux Gonaïves, des élus distribuent des transformateurs électriques








Profitant de leurs vacances de Pâques à la cité de l’Indépendance, des sénateurs de la République jouent au père Noël en pleine Semaine sainte.

Alors que le Sénat peine à tenir une séance depuis plusieurs mois, certains élus de l’Artibonite sont à pied d’œuvre aux Gonaïves en distribuant des transformateurs électriques dans certains quartiers populaires de la cité.

Sur des photos, postées sur Facebook, on peut remarquer, en grand plan, des sénateurs de la République, entourés de plusieurs dizaines de citoyens, offrant des transformateurs en guise de cadeau. C’est une pratique récurrente en Haïti, des acteurs politiques se substituent sans aucun scrupule à des institutions étatiques déjà à genoux. Tout ça, au moment où le rationnement du courant électrique imposé depuis quelque temps par les responsables de l’EDH est de 8 h de temps tous les deux jours. Pour tous les circuits concernés.

C’est en fait pour une énième fois que nos représentants, amateurs de la petite politique, ont recours à des manœuvres suspectes pour satisfaire leurs ambitions électorales dans le mépris le plus abject des aspirations de la population mandataire. Il y a comme une sorte de prédominance de l’absurde dans notre rapport avec la politique. Tout se fait avec désinvolture et mesquinerie. Comme ci la politique était essentiellement mauvaise.

Poings levés comme un signe de victoire. La tête haute et la force du verbe à laquelle on est plutôt habitué au Parlement. Ces élus semblent ne pas encore comprendre que la fonction d’homme d’État est une fonction de services. Et, pour ceux qui aiment tant les statistiques (en référence au bilan au Parlement), il convient de leur rappeler que faire le travail pour lequel ils ont été payés est la chose la plus normale qui soit.

En attendant que le président de la République concrétise son projet de courant 24hr/24, les élus donnent le ton. Ce ne sera pas anodin de rappeler que la ville des Gonaïves a élu un maire rien que pour son slogan « Klere klere ». Si, en si peu de temps, on doit refaire la politique du courant électrique comme il y a trois ans jadis, cela signifie que la population est toujours dans le noir malgré klere klere.


Lesly Succès



Articles connexes


Afficher plus [5549]