S'identifier Contact Avis
 
30.95° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
L’opposition applaudit la stratégie de perturbation des séances au Sénat

L’opposition applaudit la stratégie de perturbation des séances au Sénat








Des membres d’organisations politiques, antigouvernementales, entre autres ont applaudi la stratégie mise en œuvre par les sénateurs du groupe minoritaire pour empêcher le Premier ministre nommé, Jean Michel Lapin, de faire l’énoncé de sa politique générale par-devant l’Assemblée des sénateurs, le mardi 14 mai 2019. Ces militants politiques appellent à la poursuite de la mobilisation, soit le 18 mai prochain pour forcer l’équipe gouvernementale à démissionner.

La République vient d’assister à la deuxième tentative avortée du Premier ministre nommé, Jean Michel Michel Lapin, pour présenter la déclaration de sa politique générale par-devant l’Assemblée des sénateurs comme le veut la Constitution.

Quelques instants après le spectacle donné par les pères conscrits au Parlement haïtien dans la soirée du mardi 14 mai 2019, Anuel Fortuné, le coordonnateur du Mouvement pour sauver Haïti (MOSAH), a salué vivement la stratégie mise en place par les quatre sénateurs du groupe minoritaire pour exiger le renvoi de la séance de ratification du Premier ministre nommé, Jean Michel Lapin, et de son équipe gouvernementale.

Selon le coordonnateur de MOSA, ces sénateurs devaient être honorés pour avoir défendu vaillamment les intérêts de la population face à leurs collègues qui se contentaient de défendre des portefeuilles ministériels dans un pays ou la quasi-totalité des membres de la société croupit dans la misère avec un taux de chômage excessive et d’inflation galopante.

Face à l’irresponsabilité flagrante du pouvoir exécutif avec la complicité d’un groupe de parlementaires, qui ont visiblement failli à leur mission de contrôle des actions du gouvernement pour redresser la situation de grande pauvreté de la population, M. Fortuné a annoncé la poursuite de la mobilisation anti gouvernementale, le 18 mai prochain, pour contraindre le président de la République, Jovenel Moise, et son régime à tirer la révérence.

Walker Télémaque, coordonnateur de l’Organisation pour construire ensemble Haïti (OCE Haïti) a qualifié de honteux la séance de ratification de l’énoncé de la déclaration de politique générale du Premier ministre nommé, Jean Michel Lapin, ou des sénateurs au lieu de défendre les intérêts de la population ne font que rechercher des avantages au travers des portefeuilles ministériels.

Le coordonnateur de l’OCE HAÏTI, hostile au pouvoir en place, a salué la stratégie adoptée par les sénateurs du groupe minoritaire, qui ont défendu les intérêts du peuple face aux sénateurs proches du régime qui ne font que ternir une nouvelle fois l’institution parlementaire.

M. Télémaque, qui n’a pas voulu donner de plus amples informations sur la stratégie de mobilisation anti gouvernementale prévue pour le 18 mai prochain pour forcer le locataire du Palais national, Jovenel Moise, à laisser le pouvoir, a indiqué que des dispositions sont en passe d’être entretenues avec les responsables des organisations de la région autour des différentes promesses électorales non tenues.

L’élu de la première circonscription de Saint-Marc, Samuel DHaiti, l’un des proches du régime en place, lors d’une interview accordée à la presse régionale, a fait savoir que la majorité des ministres sanctionnés par la Chambre des députés ne devrait pas être reconduite à ce nouveau gouvernement.

Il a indiqué que son vote se fera en fonction de la requête de ses mandants malgré le fait qu’il est membre de la chapelle politique KONBIT plateforme qui compte le Premier ministre nommé, Jean Michel Lapin, parmi ses membres.

Nixon Deneus



Articles connexes


Afficher plus [5283]