S'identifier Contact Avis
 
30.95° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Le Sénateur Cassy précise les motivations du groupe minoritaire

Le Sénateur Cassy précise les motivations du groupe minoritaire








Ayant, à deux reprises, empêché la ratification de la déclaration de la politique générale du Premier ministre nommé, Jean Michel Lapin, le groupe des quatre sénateurs fait face à des critiques acerbes de la part des proches du pouvoir. Selon eux, les sénateurs perturbateurs revendiquent des postes gouvernementaux. Pour sa défense, le sénateur des Nippes, Nènèl Cassy, apporte des précisions claires sur la motivation du groupe tout en soutenant que leur objectif n’est autre que la défense des lois de la République et des intérêts de la nation.

La séance devant statuer sur la déclaration de la politique générale du PM nommé, Jean Michel Lapin, est à son deuxième échec. Aucune date, pour l’instant, n’est retenue pour la tenue de cette séance. Entretemps, le groupe des quatre, objet de monstres critiques, défend son honnêteté, car, suivant l’opinion des proches du pouvoir, ces sénateurs récalcitrants réclament des postes dans le gouvernement, particulièrement les postes vacants.

Ces accusations font le tour des réseaux sociaux, et le sénateur des Nippes, Nènèl Cassy, en est au parfum. Membre du secteur démocratique et populaire, le parlementaire précise les motivations de son groupe. Selon l’élu du parti Fanmi lavalas, le groupe n’a pas d’intérêts personnels à défendre. Sa motivation, précise-t-il, puise sa source dans la recherche du bien-être collectif et la défense des lois de la République.

À en croire le sénateur, la Constitution est foulée au pied. Outre le cumul de postes créé, la reconduction des membres du gouvernement censuré est une faute grave. « Il faut que les membres de l’Exécutif respectent la loi avant d’envoyer son gouvernement au Parlement. Notre force, malgré les calomnies de toutes sortes, réside dans la protection de la Constitution, des lois du pays et la défense des intérêts de la population », précise-t-il arguant que, pas une fois, le secteur démocratique et populaire a défendu un poste dans les gouvernements du PHTK.

Plus loin, l’ancien membre de la commission ayant enquêté sur le dossier Petrocaribe met en garde tous les membres de cette coalition qui, depuis plus de deux ans, livre à l’équipe au pouvoir une lutte sans merci. Ils seront considérés comme des hérétiques tous ceux qui osent ou qui envisagent intégrer ce pouvoir qui, à son avis, constitue un accroc au développement de la nation. « Le secteur démocratique et populaire ne reconnait aucune personnalité qui aurait pris des postes au sein du gouvernement », prévoit-il ajoutant que sous peu, le groupe des sénateurs de l’opposition va rendre publique la lettre contenant les exigences du groupe.

Dans la foulée, le sénateur plaide en faveur d’une administration basée sur la compétence et l’honnêteté. Parallèlement, le sénateur Cassy renouvèle son engagement à continuer la bataille anti-Jovenel. « Notre position c’est d’exiger le départ de Jovenel Moise du pouvoir, la tenue du procès Petrocaribe, l’arrestation de tous ceux qui seront reconnus coupables d’avoir terrorisé les habitants des quartiers populeux dont La Saline, Tokyo, Carrefour-Feuilles entre autres », fait-il savoir.

Daniel Sévère



Articles connexes


Afficher plus [5283]