S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Le premier acte de Me Richemond Florival

Le premier acte de Me Richemond Florival








Le doyen du tribunal de première instance du Cap-Haïtien, Lynx Jean, a procédé le vendredi 17 mai 2019 à l’installation de Me Richemond Florival comme nouveau commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance du Cap-Haïtien, en remplacement de Ferney Saint-Juste Charles, qui a été destitué pour faute administrative grave après avoir passé environ 24 mois à la tête du parquet. Et la première action du nouveau commissaire du gouvernement a été la tentative de libération du délégué départementale nord, Antonio Jules.

Ferney Charles Saint-Juste aurait désobéi aux ordres de libération du délégué Antonio Jules. Pour cela, il a été remercié et humilié. Son remplaçant, Richemond Florival, dans sa prise de parole, dit être conscient des lourdes responsabilités qui l’attendent. Il a remercié le président Jovenel Moïse et le Premier ministre nommé, M. Jean Michel Lapin pour lui avoir confié les rênes du parquet du Cap- Haïtien.

Sollicitant l’appui de tous les acteurs de la chaine judiciaire, M. Florival promet de restaurer l’autorité de l’État, celle du parquet du Cap-Haïtien particulièrement, de combattre la corruption et la contrebande, de lutter ardemment contre la détention provisoire prolongée, de lutter contre la spoliation, de combattre la violence faite aux femmes et aux filles, de garantir la sécurité publique et poursuivre les bandits jusqu’à leur dernier retranchement.

Pour atteindre ces objectifs, l’avocat dit compter sur la collaboration du directeur départementale Nord de la Police nationale d’Haïti (DDN/ PNH), commissaire divisionnaire Jackson Hilaire et tous les autres responsables au niveau de la Police dans la juridiction, notamment, les responsable des commissariat et des sous-commissariats, du responsable de la direction administrative de la Prison civile du Cap-Haïtien et du responsable de la circulation routière. « Vous avez la mission de protéger et servir, celles qui me sont consignées ne sauraient pas produire sans vos supports attentionnés et éclairés, sans vos supports le travail du parquet sera vain », a déclaré le nouveau parquetier.

Il promet de tout mettre en oeuvre, de concert avec ses collègues substituts, pour rendre plus actif le parquet du Cap-Haïtien. Mais ce qui est important de souligner est que le premier acte posé par le nouveau commissaire a été la tentative de libération du délégué départemental Nord, Antonio Jules, arrêté dans le cadre du dossier café trio. Moins de 24 heures après son installation, le nouveau chef du parquet du Cap-Haïtien, Richemond Florival, accompagné d’une maitresse du délégué départemental Nord, Antonio Jules, a rendu une brève visite à la prison civile du Cap- Haïtien, des informations ont laissé entendre qu’il voulait sortir le délégué incarcéré depuis lundi 15 mai dernier pour le placer en résidence surveillée dans un hôtel situé dans les hauteurs de la ville.

Ce qui a créé une vive tension dans l’environnement de la prison, où des proches du parti politique Pitit Desalin venaient de lancer une mise en garde à l’endroit du commissaire du gouvernement. En réaction, M. Florival a fait savoir que sa présence à la prison consistait à inventorier le nombre de personnes détenues à la prison.

Hervé Délima



Articles connexes


Afficher plus [5812]