S'identifier Contact Avis
 
33° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Sortie de crise : l’Ambassade du Canada appelle au dialogue

Sortie de crise : l’Ambassade du Canada appelle au dialogue








Dans une lettre datée du mercredi 12 juin 2019, l’Ambassade du Canada en Haïti se prononce la situation actuelle du pays. Pour sortir le pays dans cette crise, le gouvernement canadien invite tous les secteurs de la vie nationale et le pouvoir en place à prendre la voie du dialogue.

Un vent de révolte souffle sur le pays depuis le dimanche 9 juin 2019. Les manifestations ont provoqué le dysfonctionnement de toutes les activités du pays pendant plus de trois jours. Une situation qui interpelle. Plusieurs secteurs de la vie nationale croient que seul le départ de Jovenel Moïse peut mettre fin à cette crise. L’Ambassade du Canada en Haïti ne partage pas cet avis.

En effet, dans une lettre, le Canada conseille un dialogue entre tous les secteurs du pays. « Nous exhortons les dirigeants politiques, du secteur privé et les représentants de la société civile, d’écouter cet appel du peuple et de travailler ensemble vers un dialogue inclusif et constructif, ouvert à tous les points de vue, afin de développer des solutions durables pour les défis auxquels est confrontée la population », lit-on dans cette lettre.

En outre, le gouvernement canadien croit que les femmes et les jeunes ont un rôle particulièrement important à jouer dans un tel dialogue qui « devrait être pleinement dirigé par des Haïtiens pour le bénéfice du peuple haïtien ».

Par ailleurs, le Canada reconnait le droit de la population haïtienne à faire passer ses revendications. La libre expression, les manifestations pacifiques, la pression sociale pour le changement et la transparence ont, a-t-on précisé, une place importante dans toutes les démocraties , les actes de violence et les intimidations par la violence n’en ont pas.

« À travers les manifestations et dans les médias sociaux, les Haïtiens et Haïtiennes s’expriment sur bon nombre d’enjeux, telles les difficultés économiques, les demandes de transparence et reddition de compte dans l’affaire Petrocaribe et la lutte contre la corruption », a poursuivi l’Ambassade du Canada dans cette lettre.

Le Canada salue le travail de la Police nationale

Si pour certaines personnes vivant dans le pays, la Police nationale est politisée, ce n’est pas l’avis de l’Ambassade de Canada. Pour elle, la PNH a fait un travail professionnel au cours de ces dernières manifestations populaires pour dénoncer la corruption qui règne en maitre et seigneur dans le pays.

Par contre, le Canada dit déplorer l’usage excessif de la force par certains membres des forces de l’ordre lors de récentes manifestations. « Nous félicitons l’engagement des autorités à faire la lumière sur ces incidents afin que les mesures légales appropriées soient appliquées », s’est réjouie l’ambassade.

La situation critique du pays préoccupe le gouvernement canadien

Le pays ne cesse de s’enfoncer dans la misère. La population fait face à toute sorte de problèmes, notamment le chômage, la hausse de l’inflation, la décote de la gourde par rapport à la devise américaine. Selon une frange de la population haïtienne, le pouvoir en place se trouve dans l’incapacité à répondre aux besoins de la population. Ce qui explique que la population haïtienne est livrée à elle-même. Une situation qui interpelle l’Ambassade du Canada.

En ce sens, on a ajouté ceci « le Canada demeure profondément préoccupé par la situation dans le pays, y compris par les actes de violence et les pertes en vies humaines, ainsi que par un contexte politique, économique, social et sécuritaire difficile ». Plus loin, le Canada a souligné que, depuis juillet dernier, Haïti vit des périodes d’instabilité, des moments de tensions sociales et d’insécurité qui témoignent d’une préoccupation générale envers le rythme d’actions et de réformes pouvant influer positivement sur la qualité de vie des Haïtiens et Haïtiennes.

Par ailleurs, le Canada réitère son engagement envers le peuple haïtien. « Notre préoccupation principale demeure le bien-être du peuple haïtien, qui est au centre de notre dialogue avec le gouvernement et au cœur de la coopération canadienne. Fidèles à l’amitié de longue date qui unit nos deux pays, les Canadiens continueront d’appuyer les Haïtiens en ces temps difficiles et resteront solidaires avec eux », a-t-on promis.

Cluford Dubois



Articles connexes


Afficher plus [5793]