S'identifier Contact Avis
 
23.31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Célébration grandiose par les missions diplomatiques d’Haïti en France

Célébration grandiose par les missions diplomatiques d’Haïti en France








Dans le cadre de la 6e édition de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes, l’Ambassade d’Haïti en France avait organisé un ensemble d’activités pour marquer cette date qui est devenue importante pour les missions diplomatiques d’Haïti en France. Entre la décoration par le Sénat de la République française de la pianiste d’origine haïtienne, Célimène Daudet, les ventes signatures des livres de Yanick Lahens et de Gary Victor, retour sur une semaine riche en évènements.

Les missions diplomatiques d’Haïti en France ont choisi d’honorer le mardi 4 juin 2019 Célimène Daudet comme personnalité haïtienne de l’année « parce qu’elle a réussi à accomplir sur le plan international dans la musique des valeurs de solidarité qu’elle porte au cours de son beau parcours, notamment l’initiative de créer le Festival international de Piano en Haïti ». « Son attachement à Haïti et sa volonté de partager ses connaissances artistiques à travers son projet correspond parfaitement au thème de cette année « Amérique latine, Caraïbes, France : solidarité plurielle », lit-on dans une note du Consulat.

Le mercredi 5 juin, la communauté haïtienne de France était invitée au vernissage de l’exposition des tôles découpées de l’artiste haïtien, Jean Robert et de sculptures de Rosemond François au Consulat d’Haïti à Paris, activité réalisée en partenariat avec l’association Promart d’Haïti.

Yanick Lahens, celle qui occupe la première chaire « Mondes francophones » depuis mars 2019 au prestigieux Collège de France, était cette fois-ci à l’Ambassade pour la vente signature de ces ouvrages le vendredi 7 juin 2019. Au cours de cette soirée, les comédiens Emmanuel Vilsaint et Jackson Thélémaque ont tiré des textes en l’honneur de la romancière.

Pour le chargé d’affaires a.i de l’Ambassade d’Haïti en France, Frisnel Azor, qui était étudiant de Mme Lahens à l’École normale supérieure, cette dernière a joué un rôle important dans sa vie et qu’elle a guidé ses pas dans les avenues de la connaissance. Tout en félicitant Mme Lahens qui représente, selon lui, dignement la culture haïtienne à travers le monde, Monsieur Azor souligne que Yanick Lahens a toujours enseigné à ses étudiants qu’il faut toujours reculer les barrières de l’ignorance et de la pauvreté par l’éducation. « Et, elle a fait son boulot ».

La romancière, qui se montrait très émue par cet accueil, tenait d’abord à remercier les 2 comédiens qui ont adapté ses textes pour offrir un spectacle de qualité aux participants. Yanick Lahens a en outre souligné l’exigence que requiert son activité en tant que romancière qui doit faire des efforts chaque jour pour mieux produire par rapport aux attentes de son public. Elle a ainsi montré qu’Haïti a commencé à exister comme nation par les écrits. « D’ailleurs les études montrent que Engels a écrit sa dialectique du Maitre de l’esclave, on suppose qu’il a lu les textes envoyés par Dessalines et Toussaint dans une revue qui était très connue à l’époque », a-t-elle ajouté, soulignant que ces derniers avaient utilisé des secrétaires pour faire passer des messages.

Elle a par ailleurs souligné que la culture est une des grandes richesses d’Haïti malgré les mauvaises nouvelles de ces derniers jours et des statiques qui viennent de partout. « Haïti a été un centre et continue d’être un centre. Puisque nous sommes dans la semaine de l’Amérique latine, il faut bien le rappeler qu’Haïti a aidé l’Amérique à se faire puisqu’elle a donné l’hospitalité à Miranda ensuite à Bolivar qui par la suite est allé délivrer 5 pays en Amérique latine », a-t-elle ajouté soulignant par ailleurs qu’Haïti a également précédé et accéléré la série d’abolition dans la Caraïbe avant d’aller aider la Grèce à prendre son indépendance en 1824.

Profitant de la participation de l'écrivain- scénariste haïtien, Gary Victor, au Festival Etonnants voyageurs à Saint-Malo, l’Ambassade d’Haïti en France l’a accueilli dans ses salons le mardi 11 juin 2019, autour de son travail avec les jeunes en Haïti et d'une vente signature de son dernier ouvrage, Masi. Gary Victor en a profité pour revenir sur le travail qu’il réalise avec des jeunes en Haïti qui sont, dit-il, assoiffés du savoir et de la connaissance. Il en a profité pour saluer le travail de l’Ambassade qui décide mettre à l’honneur les fils d’Haïti dans le cadre de la 6e édition de la semaine de l’Amérique Latine.

L'occasion également pour l’Ambassade de remettre également à Testud Jean-Louis, maire-adjoint de Suresnes, son Prix d'Ami de l'Ambassade d'Haïti en France au cours de cette journée consacrée à la vente signature de l’ouvrage de Gary Victor.

Jocelyn Belfort



Articles connexes


Afficher plus [5945]