S'identifier Contact Avis
 
29.21° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Vers une amélioration de la gestion des données liées aux catastrophes naturelles en Haïti

Vers une amélioration de la gestion des données liées aux catastrophes naturelles en Haïti








« La sécurité humaine et la gestion des données liées aux impacts des catastrophes », tel est le thème d’un forum organisé, ce mercredi 19 juin 2019, à l’hôtel Oasis, sous l’initiative de la Direction de la protection civile (DPC) du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT) ainsi que le Centre national d’information géo-spatiale (CNIGS) du ministère de la Planification et de la Coopération externe (MPCE). Il a été question de présenter au grand public les travaux préliminaires réalisés dans le cadre de l’élaboration de la base de données du Système national de gestion des risques et désastres (SNGRD).

C’est ce mercredi 19 juin 2019, à l’Hôtel Oasis, Pétion-Ville, que s’est tenu le premier forum national sur la gestion des données liées aux catastrophes naturelles. Avec comme principaux instigateurs, la Direction de la protection civile (DPC) du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), le Centre national d’information géo-spatiale (CNGIS) du ministère de la Planification, le forum a réuni, entre autres, des représentants de la société civile, des décideurs nationaux, de partenaires techniques et financiers du SNGRD. « La sécurité humaine et la gestion des données liées aux impacts des catastrophes », tel a été le thème central de cet évènement.

En cette occasion qui visait à discuter autour des pratiques existantes en matière de gestion de données et formuler les propositions pour améliorer la structure actuelle de gestion des données liées aux catastrophes, des personnalités clés impliquées dans ce processus ont pu placer leur mot lors du lancement de ce forum. En ce sens, il faut citer, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, Jean-Marie Reynaldo Brunet, l’ambassadeur du Japon en Haïti Mitsuaki Mizuno, le directeur général du CNIGS, Boby Piard, du coordonnateur humanitaire des fonds d’affectation spéciale des Nations unies pour la sécurité humaine, Mamadou Diallo et de la représentante adjointe du Programme des Nations unies en Haïti (PNUD), Stephanie Ziebell.

« Comment parler de sécurité de l’individu si les données ne sont pas réalistes et fiables », se questionne la représentante adjointe du programme des Nations unies (PNUD) en Haïti, Stephanie Ziebell avant d’ajouter qu’il convient de prendre en compte les besoins différenciés des populations. « Ces dimensions, dit-elle, exigent la disponibilité de données sur les évènements qui ont perturbé le cours de la vie des générations passées et de la génération actuelle pour mieux planifier le cadre de vie de la future génération ». La représentante adjointe croit que le pays doit disposer de données et d’informations précises pour pallier toute idée de fatalité. Notons, l’élaboration de la base de données liée aux catastrophes est mise en œuvre par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Pour le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, Jean Marie Reynaldo Brunet, qui a tenu à remercier les partenaires techniques et financiers du MICT dans le cadre de ce forum, le Système national de gestion des risques et désastres (SNGRD) dans l’état actuel « mérite d’être amélioré pour garantir une meilleure performance dans les services offerts à la population ». En effet, M. Brunet laisse savoir que c’est ce qui a expliqué la tenue de ce forum. « La gestion des données liées aux catastrophes doit contribuer grandement à la réduction considérable du nombre de morts et de victimes dans le pays au cours des prochaines années », a affirmé le titulaire du MICT.

De son côté, l’ambassadeur du Japon en Haïti, Mitzuaki Mizuno, laisse savoir que la sécurité humaine est l’un des piliers de la coopération au développement du japon tout en ajoutant que son pays met l’accent en particulier sur les individus les plus vulnérables comme les enfants les femmes et les personnes handicapées pendant qu’il essaye de contribuer à leur protection et renforcement. Avec plus de 20 % de la population haïtienne en extrême pauvreté, dit l’ambassadeur, le Japon estime que le fonds d’affectation spéciale des Nations unies pour la sécurité humaine est primordial pour Haïti pour son amélioration. L’ambassadeur a aussi fait savoir que son pays ainsi qu’Haïti ont adopté en 2015 le cadre d’action de Sendai qui vise la réduction des risques de catastrophes au niveau mondial d’ici 2030.

Au cours de ce forum, des interventions ont été portées, entre autres, sur : la gestion des données liées aux risques en Haïti, état des lieux et enjeu, les besoins du SNGRD en termes d’informations sur les catastrophes et les défis rencontres, sécurité humaine et gestion des données liées aux catastrophes, présentation de la base de données du SNGRD, présentation du Système SIGNALERT de la DPC.

Sur le système SIGNALERT, le directeur général du CNIGS a indiqué qu’il permet de remonter les informations terrain en cas de désastre vers la protection civile. Le CNIGS est l’entité publique et bras technique de la DPC qui a pour rôle de produire les données afin que la DPC puisse faire mieux son travail.

Il faut signaler que l’élaboration de la base de données est financée par le Fonds des Nations unies pour la sécurité humaine (UNTFHS) dont le coordonnateur humanitaire en Haïti, Mamadou Diallo, a indiqué que le Japon est l’un des plus grands contributeurs à ces fonds.

Wisly Bernard Jean-Baptiste



Articles connexes


Afficher plus [5536]