S'identifier Contact Avis
 
23.31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Célébration du 23e anniversaire du SWAT

Célébration du 23e anniversaire du SWAT








Le Groupe d’intervention de la Police nationale d’Haïti (GIPNH), plus connu sous le nom anglais « Special weapon and tactics (SWAT) » a été célébré, le lundi 8 juillet, son 23e anniversaire. Plusieurs activités, dont une messe d’Action de grâce, ont été à l’ordre du jour pour marquer ce nouveau printemps.

Considéré comme l’un des meilleurs Corps d’intervention de la Police nationale, le Groupe d’intervention de la Police nationale d’Haïti (GIPNH) ou le SWAT (Special weapon and tactics) a fêté, le lundi 8 juillet, ses 23 années d’existence. Crée un mois après la naissance de la PNH, ce corps d’élite constitue l’un des groupes les mieux encadrés et préparé au sein de la PNH. Pour marquer ce 23e anniversaire, une cérémonie d’action de grâce a été organisée dans les locaux du SWAT en présence des membres du haut État-major de la PNH et des officiels du Gouvernement.

D’entrée de jeu, au rythme de la musique sacrée d’un chœur spécial, le prêtre a célébré une messe d’Action de grâce pour rendre gloire à Dieu pour les vingt-trois années du SWAT. Au terme de cette partie, le curé a invité les policiers présents à communier avec le Christ.

Si ce corps arrive toujours à jouir d’une grande estime au sein de la population, c’est le fruit de grands sacrifices auxquels les agents y faisant partie ont consenti. À chaque anniversaire, les cadres ont rappelé aux agents les risques pris et les exploits réalisés par leurs prédécesseurs pour permettre que le corps soit ce qu’il est aujourd’hui. Le directeur général de la PNH, Michel-Ange Gédéon, a profité de cette occasion pour vanter les qualités de ce corps qui fait honneur à l’institution. « C’est un corps de professionnels dont les résultats de ses opérations parlent d’eux-mêmes », a-t-il relaté. Selon le DG, ce corps d’élite a vingt-trois ans, mais très mature pour son âge. « Cadres et agents du SWAT, je vous ai vu naitre, je vous ai vu grandir. Je vois et je vis votre maturité au fil du temps. Ça fait chaud au cœur » a insufflé Michel-Ange Gédéon.

D’un autre côté, le directeur général, comme toujours dans ses interventions, a invité les agents du SWAR à rester professionnels. Il demande aux policiers de ne pas faire le jeu des politiciens, qu’il soit à droite ou à gauche. « Vos priorités, c’est Haïti. Votre mission : la sécurité des vies et des biens, et votre devise : loyauté, honneur et confiance. Jurez sur votre honneur d’agir avec loyauté pour mériter la confiance de votre pays », a prescrit le DG aux agents.

Voulant actualiser son discours au contexte actuel, Michel-Ange Gédéon a sollicité des agents du SWAT la combativité des grenadiers de la sélection nationale masculine de football. Il souhaite que tous les Haïtiens prennent ce modèle afin de remporter plus de victoire et de partager la rage de vaincre pour le pays.

Woovins St Phard



Articles connexes


Afficher plus [5945]