S'identifier Contact Avis
 
30.56° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Procès Petrocaribe : le professeur Hancy Pierre prône un retour à la version créole de la Constitution du 29 mars 1987 non amendée pour élire les juges

Procès Petrocaribe : le professeur Hancy Pierre prône un retour à la version créole de la Constitution du 29 mars 1987 non amendée pour élire les juges








Dans le but d’arriver à un procès équitable sur la dilapidation du fonds Petrocaribe, le professeur Hancy Pierre prône un retour à la version créole non amendée de la Constitution haïtienne du 29 mars 1987 pour élire les magistrats dans le système judiciaire. « Cette mesure tendrait à rendre indépendant le système judiciaire en vue de réaliser le procès », soutient le professeur.

Le système judiciaire, à présent aux mains du pouvoir exécutif, de l’avis de l’ancien coordonnateur de la Faculté des sciences humaines (FASCH), souffre d’un déficit d’indépendance. « Dans la version non amendée de la Constitution haïtienne du 29 mars 1987, il revenait aux assemblées des collectivités la charge de nomination des juges à tous les niveaux de l’échelle judiciaire », déclare le professeur.

En guise de comparaison, l’universitaire pense que la justice n’a jamais été si décriée depuis l’amendement constitutionnel. Le processus de nomination des juges a été passé des collectivités aux pouvoirs exécutif et législatif.

Invité de l’édition du 6 juillet 2019 à l’émission hebdomadaire Top Haïti, diffusée tous les samedis matins entre 8 h et 10 h sur les ondes du 104.7 FM et sur tunein Radio D’S, Hancy Pierre, spécialiste en sciences sociales et professeur à l’Université croit que la mobilisation générale doit être intensifiée.

Le système judiciaire haïtien, selon Hancy Pierre, devrait être activé incessamment de façon à intervenir pour réprimer la corruption. La pression, selon lui, des associations de jeunes regroupées dans diverses structures du petrochallenge aboutira au procès.

Par ailleurs, Hancy Pierre, dans cette entrevue à Top Haïti, rejette les argumentaires qui reviennent assez souvent dans l’opinion quant à la participation de diverses couches sociales dans le combat pour la reddition des comptes sur les fonds Petrocaribe dilapidés dans le pays.

Godson Lubrun



Articles connexes


Afficher plus [5536]