S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Marie Jose C. Luxana prend la tête du commissariat de police des Gonaïves

Marie Jose C. Luxana prend la tête du commissariat de police des Gonaïves



Le juge Staniel Régis a procédé ce lundi 12 août 2019 à l’installation de Madame Marie Jose C. Luxana comme nouveau commissaire et responsable de juridiction de la commune des Gonaïves, après près de vingt ans de services au sein du commissariat Toussaint Louverture. La cérémonie de prestation de serment s’est déroulée au tribunal de paix section Nord de la cité de l’indépendance, en présence de plusieurs autorités et notables de la ville.


Madame Marie Jose C. Vixana qui officiait tout au début de son service comme agent II au sein du commissariat Toussaint Louverture des Gonaïves, a été élevée au rang de commissaire municipale (nouveau poste dans la juridiction) et a prêté serment comme responsable du dit commissariat. Dans son discours de circonstance, la nouvelle commandante de juridiction a d’abord fait un remerciement traditionnel à Dieu, sa famille, ses collègues, au directeur départemental et aux invités avant de livrer ses objectifs dans cette nouvelle fonction.

La commissaire qui avoue être honorée de pouvoir servir la communauté qui l’a accueillie il y a environ vingt ans au grade d’agent II et croit, avec le support de son commandant en chef, pouvoir travailler à maintenir la sécurité dans la commune. Elle dit espérer jouer pleinement son rôle de gardienne de la sécurité qui lui est conféré par la loi. Pour ce faire, elle sollicite la franche collaboration de tous les acteurs impliqués dans la sécurité afin de développer un partenariat efficace pour pouvoir réduire le taux de criminalité, prévenir la commission de nouveaux actes et mettre hors d’état de nuire tous les fauteurs de trouble. Cependant, elle a rappelé que la police à elle seule ne peut pas résoudre tous les problèmes sans la collaboration toute la communauté sans distinction.

Maître Staniel Régis qui présidait la cérémonie a pour sa part, insisté sur la nécessité d’une bonne collaboration entre la police et la justice qui doivent travailler ensemble pour établir la sécurité dans la commune. Il a profité pour faire une mise au point sur la critique faite à la justice de « relaxer de manière douteuse certaines personnes arrêtées par la police », il rectifie que c’est la justice seule et elle seule peut décider qui doit être relaxé ou pas et non pas la police nationale. Pour lui, la police peut faire de bonnes arrestations autant qu’elle peut faire de mauvaises. Mais, c’est à la justice de savoir si tel ou tel individu doit être retenu ou relaxé selon les principes juridiques pour faire appliquer la loi, poursuit-il.

Il a aussi commenté d’autres faits, comme la condition de détention dans les gardes à vue et les cellules minuscules qu’il estime relever de la responsabilité de l’État de doter le système de bâtiments répondant à des conditions améliorer pour ce qui à trait aux matériels de travail, il affirme qu’ils sont disponibles à 50%. Rappelons que Mme Luxana a été la seule femme parmi les quatre inspecteurs qui ont suivi une formation commissaire municipale, pendant 6 mois, à l’Académie nationale de police.

Lesly SUCCÈS




Articles connexes


Afficher plus [6126]