S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Simex 2019 : pour tester la proactivité des comités locaux

Simex 2019 : pour tester la proactivité des comités locaux



La Direction de Protection civile et l’organisation ENPAK ont réalisé, le mardi 13 août, au local du Centre d’opération d’urgence départementale du Nord (COUD), des exercices de simulation dans le cadre du SIMEX 2019. Il s’agit en la préparation de la saison cyclonique 2019, autour du thème : « Plis nou pare, mwens nou an danje ».


« Cet exercice de simulation (SIMEX) a pour but de tester et d’améliorer les capacités de planification, de coordination et de communication des comités communaux de Protection civile (CCPC) dans la gestion de l’urgence simulée dans un environnement réaliste », a laissé entendre Jean Henry Petit, coordonnateur départemental Nord de la de la Protection civile.

« Cet exercice de simulation permettra de mesurer l’efficacité des mécanismes de coordination entre le niveau départemental et communal de Protection civile (COUD et COUC), d’évaluer la capacité des 19 centres d’opération d’urgence communale (COUC) du Nord à collecter, interpréter et analyser l’information et à informer les populations en cas d’alerte cyclonique, contrôler les liaisons de communication entre les différents paliers du système, ainsi que tester la capacité des COUC à interpréter, analyser une situation d’urgence et prendre des décisions pour résoudre un problème », a poursuivi Petit.

Cette activité s’inscrit également dans le cadre du projet de reconstruction et de gestion des risques et des désastres (PRGRD), financé par la Banque mondiale et mis en œuvre par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales via l’Unité de coordination de projet de la direction de la Protection civile (UCP-DPC).

L’organisation ENPAK, en tant qu’organisation d’exécution de projet (OEP), a la responsabilité de renforcer les comités communaux de Protection civile (CCPC) du Nord, du Nord-Est, du Centre et de 9 communes de l’Ouest » a fait savoir Andrinette Cadet, l’une des responsables de l’organisation ENPAK.

« Cet exercice de simulation au nouveau communicationnel va permettre à la DPC/Nord d’évaluer le niveau de préparations des comités locaux de concert avec les élus locaux pour recevoir et diffuser les alertes en temps réel a des niveaux différents », selon ce qu’a fait savoir M. Carol Muscadin, responsable de communication au niveau de la DPC/Nord.

Les responsables de la DPC/Nord et l’organisation ENPAK ont opté pour une pratique d’exercice se simulation bien ancrée dans le système pour une gestion mieux coordonnée par des urgences.

Hervé Délima




Articles connexes


Afficher plus [6126]