S'identifier Contact Avis
 
29.35° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Cap-Haïtien : des organisations populaires s’en prennent à l'ED’H

Cap-Haïtien : des organisations populaires s’en prennent à l'ED’H








À l'initiative de la Fédération des comités de quartier du Cap-Haïtien (FEKOKAP), plusieurs dizaines de personnes venant de différents quartiers de la commune du Cap-Haïtien ont participé le mercredi 14 août 2019 à un sit-in devant le local de l'Électricité d'Haïti (ED’H) afin réclamer du courant électrique.

Pancartes à l’appui, les protestataires ont scandé des propos hostiles au président de la République Jovenel pour n'avoir pas tenu ses promesses d’améliorer le système de production et de distribution du courant électrique dans la ville. Ils ont également été très remontés contre le directeur départemental Nord de l’ED’H, Guyto Pierre Louis, qui disent-ils ne se soucie guère des conséquences néfastes du blackout sur le quotidien de la population.

« Nous ne pouvons plus vivre sans électricité dans la deuxième ville du pays où se déroulent actuellement de grandes activités à l'occasion de sa fête patronale », ont dénoncé les protestataires qui menacent de bloquer la ville si rien n'est fait pour rétablir le courant électrique. « Nous resterons sur le pavé Jusqu'à la satisfaction de notre exigence », ont-ils annoncé. De son côté, le coordonnateur de la Fédération des comités de quartiers du Cap-Haïtien, Daniel Albert dénonce le silence de la Direction départementale Nord de l'institution face à cette situation, dit-il inacceptable.

Ainsi, il a demandé à la population capoise de maintenir la mobilisation afin d'exiger que l'image de la ville du Cap-Haïtien, autre fois considérée comme capitale touristique et historique d'Haïti, soit améliorée. Soulignons que depuis plusieurs mois, la ville du Cap-Haïtien connait un rationnement sévère d’électricité. Au moment où la ville reçoit des milliers de visiteurs à l'occasion de la célébration de sa fête patronale, les responsables n'ont rien fait pour améliorer la distribution du courant électrique.

Hervé Délima



Articles connexes


Afficher plus [5665]