S'identifier Contact Avis
 
29° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

À travers le salaire minimum et PAPEJ, Jovenel Moise essaie de se refaire une image

À travers le salaire minimum et PAPEJ, Jovenel Moise essaie de se refaire une image



L’administration de Jovenel Moise décide d’attaquer les problèmes en surface. Après la stratégie du salaire minimum, le programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse (PAPEJ) a été utilisé comme un autre tremplin pour le pouvoir de se refaire une image.


La décision du salaire minimum et la farce du PAPEJ n’ont pas eu lieu par hasard. C’est une stratégie pour Jovenel Moise de refaire son image, et d’essayer de gagner la sympathie de la population. Le Conseil supérieur du salaire (CSS) a fait une misérable augmentation du salaire minimum le 1er novembre dernier. Les ouvriers ont déjà critiqué cette décision qui, selon eux, est une décision qui n’a pas été prise pour soulager les ouvriers réellement, mais, de préférence, une stratégie du pouvoir en place de déplacer la lutte des ouvriers, et casser l’élan de la mobilisation sur le terrain.

Le salaire minimum étant une stratégie insuffisante, le pouvoir a décidé de jouer une autre carte, le PAPEJ. Comme si c’était une activité surgie de l’ordinaire, le président a réuni tous ses conseillers, son cabinet ministériel de facto, le directeur général de la Radio nationale d’Haïti (RNH), et plusieurs jeunes propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME), uniquement dans le but de remettre un chèque symbolique et tirer à boulets rouges sur ses ennemis politiques. Cette cérémonie a été sans doute une stratégie pour le président de prendre la parole en direct et d’attaquer ses opposants à l’aide de paraboles.

Pour la remise des chèques de prêts entre 25 000 et 800 000 gourdes au plus, le chef de l’État ainsi que le directeur général de l’Office national d’assurance-vieillesse (ONA) sont obligés de réunir tous les grands commis de l’État au Palais national, comme pour donner l’impression à la population qu’ils sont en train de travailler au profit du peuple haïtien. Alors, qu’est-ce qui avait empêché ses messieurs de réaliser cette même cérémonie lors de la remise des millions aux sénateurs, députés, ministres, anciens ministres et des individus de la bourgeoisie, qui ont effectué des prêts à vie auprès de l’ONA ?

Sous l’administration de Jovenel Moise et d’autres administrations précédentes, des prêts de plusieurs millions de gourdes ont été accordés par l’ONA à des individus souchés dans des réseaux influents. Pourtant, ces prêts ont été accordés sur des périodes de 30 et 40 ans à des personnes au moins cinquantenaires. Ce qui signifie qu’il y a forte possibilité de non-remboursement de la dette. Parfois, certains de ces individus ont même effectué d’autres prêts au nom de leurs proches. Mais ils n’ont jamais été exposés aux caméras des journalistes comme étant des individus qui ont en leur possession l’argent du Trésor public. Mais avec ces jeunes entrepreneurs sans pedigree, tout est possible.

Le chef de l’État, secoué par les derniers mouvements de protestation, essaie de passer par le salaire minimum et le PAPEJ pour se refaire une santé politique. Mais ces décisions sont loin de l’aider dans cette quête. Comparé aux dollars américains, le salaire minimum était à 6 dollars environ en novembre 2018, et malgré cette misérable augmentation, il est à environ 5 dollars en novembre 2019. Sans compter que l’inflation est à 20 % ce mois-ci. Cette caricature devrait être suffisante pour pousser les autorités à aborder les problèmes d’une autre manière.

Evens REGIS




Articles connexes


Afficher plus [6073]