S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Gonaïves : la plateforme Idevèt-Papayo réclame une trêve pour la fin de l’année

Gonaïves : la plateforme Idevèt-Papayo réclame une trêve pour la fin de l’année



La plateforme sociopolitique Idevèt-Papayo, dans une conférence de presse donnée en son local ce jeudi 28 novembre 2019, s’est prononcée en faveur d’une trêve pendant la période de fin d’année pour permettre à la population de vaquer à ses occupations et de souffler pendant la fin de l’année. C’est la première sortie publique de l’association depuis le début des mouvements de protestation. Pour cette jeune plateforme formée du mouvement Papayo et du mouvement Idevèt, qui a créé un grand enthousiasme chez les Gonaiviens-nes toute catégorie confondue, la population haïtienne doit connaitre une bonne fin d’année pour la deuxième décennie de l’an 2000.


Dans la note de presse lue par le secrétaire général adjoint Noëlcy Adeclat, la plateforme dit constater depuis plusieurs mois que le pays sombre dans des situations sociales et politiques difficiles, qui de fait viennent aggraver sa situation économique déjà précaire. En ce sens, la plateforme Idevèt-Papayo demande à tous les acteurs concernés dans la crise d’observer une trêve, étant donné que nous sommes à l’approche de la période des fêtes de fins d’année.

« Une trêve pour faciliter la reprise des activités dans le pays, spécialement aux Gonaïves. La plateforme Idevèt-Papayo croit qu’il est de bon ton que tous les acteurs s’y mettent pour permettre au pays de retrouver la paix pendant cette période, de façon à ce que, les marchands, les magasins, les banques commerciales et les maisons de transfert puissent ouvrir leurs portes. Donner aux hôpitaux la chance de fonctionner, normalement, sans oublier les chauffeurs de taxi moto et de tap-tap à qui, il faut donner aussi la possibilité d’aider leurs familles pour qu’elles passent une merveilleuse fête de Noël. Car, Noël c’est la fête de la paix, de l’amour, de la réconciliation et du partage ».

« D’après notre constat, nous qui faisons partie de la plateforme Idevèt-Papayo, une grande partie de la population qui vivait déjà une situation difficile voit leur situation s’aggraver d’avantage. C'est pourquoi la plateforme Idevèt-Papayo recommande à tous les secteurs du pays de faire une réflexion spéciale sur la situation des personnes qui ont des prêts bancaires et usuraires à rembourser chaque mois, ce malgré leur situation difficile. Nous sommes tous des enfants d’Haïti et de la ville des Gonaïves est la nôtre. Nous aimons le pays et la ville des Gonaïves. Vivons les fêtes de fin d’année dans la paix ».

Les responsables qui ne voulaient par prendre de position directe sur les différentes propositions de sorties de crises déjà proposées, croient toutefois nécessaire que la paix revient dans la ville. Rappelons que la plateforme Idevèt-Papayo est fondée à partir de la fusion des mouvements Papayo et Idevèt, dont l’ancien délégué départemental Herby Dalencourt est un haut cadre.

Lesly Succès




Articles connexes


Afficher plus [6126]