S'identifier Contact Avis
 
31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

La PNH réactive l’opération « Rideau de fer » pour contrecarrer l’insécurité

La PNH réactive l’opération « Rideau de fer » pour contrecarrer l’insécurité



Face à la montée vertigineuse de l’insécurité dans le pays, laPolice nationale a lancé, au début du mois de février, l’opération « Rideau de fer » pour appréhender les individus hors de la loi. Peu de temps après la dernière rencontre du CSPN sur l’insécurité grandissante dans le pays, la réactivation de cette stratégie a permis à l’institution deréussir plusieurs interventions de fouilles et d’interpellations.


Cette stratégie dénommée « Rideau de fer » est un nouveaudispositif de sécurité mis en place, depuis la première semaine du mois de février,par le Hautcommandement de la Police nationale d’Haïti (PNH) pour lutter contre l’insécurité, notamment le kidnapping en hausse depuis ces dernières semaines, et le banditisme également dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Elle vise à apporter un soutien aux commissariats des communes de l’aire métropolitaine en renforçant leurs capacités afin de pouvoir répondre aux exigences du moment. Aussi, permet-elle à la PNH de reprendre en main la situation sécuritaire du pays qui se détériore depuis des mois.

Cette opération a permis de mobiliser mille huit cent soixante-dix (1870) agents policiers de l’institution dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Ces policiers de la Direction centrale de la police administrative (DCPA), des unités spécialisées, de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) sont déployés en rotation à travers la zone métropolitaine. Ils réalisent des fouilles et des interpellations en permanence dans leurs zones d’intervention.

Le premier bilan de l’opération « Rideau de fer »

Lancée au début de la première semaine du mois de février et réactivée après la rencontre du Conseil supérieur de la Police nationale (CSPN) du mercredi 12 février, l’opération « Rideau de fer » commence déjà à apporter les résultats escomptés. Si la présence policière est remarquée dans les rues au cours de ces quatre derniers jours, leurs interventions sont tout aussi visibles dans leurs travaux de contrôle des véhicules de vitres teintées et des individus suspects. Ce déploiement des forces de l’ordre tente de rassurer la population de ces communes, apeurée par la recrudescence des actes de kidnapping.

Dans leur premier rapport de bilan présenté le samedi 15 février, la PNH a mentionné l’interpellation d’environ une centaine d’individus. Les agents déployés ont procédé à la fouille de mille cinq cent soixante-six (1566) véhicules, dont mille trois cent quarante-cinq (1345) motocyclettes dans des «check-points» spéciaux établis par les dispositifs.

Par ailleurs, l’institution a fait savoir que certains délinquants ont été neutralisés par des agents au moment où ils tentaient de commettre leurs forfaits sur des membres de la population civile. En fait, les interventions policières ont été faites à temps pour protéger les cibles des bandits.

De la « Toile d’araignée » « au Rideau de fer », le directeur général a.i de la PNH, Rameau Normil, veut mobiliser les policiers par de nouvelles stratégies pour appréhender les fauteurs de troubles. Toutefois, malgré les multiples opérations réalisées dans le cadre l’opération « Toile d’araignée », la situation sécuritaire n’a pas pu s’améliorer. Au contraire, l’insécurité prend le large de jour en jour jusqu’à affecter le quotidien de la population. Cette dernière ne fait qu’attendre une réponse de l’État, notamment de la PNH pour rétablir un climat normal de sécurité dans le pays.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [6481]