S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

La gestion confuse du Covid-19

La gestion confuse du Covid-19



Le manque de précision dans les informations relayées par les autorités haïtiennes sur l’évolution du nouveau coronavirus dans le pays peine à rassurer la population haïtienne, déjà méfiante. Outre de la gestion douteuse des cas révélés positifs, les dispositions prises pour éviter une transmission communautaire de la pandémie dans le pays restent vagues.


La propagation de la pandémie Covid-19 se fait lentement en Haïti. Jusqu’au 1er avril, le ministère de la Santé publique et de la population (MSPP) a confirmé la présence de 16 cas d’individus testés positifs. En moins de 14 jours, le pays a pu s’épargner d’une transmission communautaire de ce virus qui met en défi les systèmes sanitaires du monde. Pour l’instant, le pays, qui a préparé l’introduction du virus avec 200 lits tenus dans des lieux secrets jusqu'à date, n’a enregistré aucun cas de morts liés au Covid-19. Toutefois, la gestion des autorités du pays de la pandémie est loin de rassurer la population fonctionnant encore comme à l’ordinaire,
Le Laboratoire national a fait 154 prélèvements à date. Parmi les 149 résultats disponibles, 133 de ces cas sont révélés négatifs. 16 sont testés positifs. Entre 31 janvier et 30 mars 2020, 510 personnes sont placées en quarantaine domiciliaire, 62 en quarantaine institutionnelle et 18 en isolement. Au terme des prélèvements, le MSPP a indiqué que c’est le département de l’Ouest qui vient en premier avec plus de cas suspects et infectés.

Alors que le département de l’Ouest contient plusieurs communes, le ministère se contente de faire savoir seulement que ce département est à 11 cas testés positifs et 101 autres suspects. Étant la partie du territoire national qui regroupe le plus grand nombre d’habitants dans le pays, cette information non précisée laisse perplexes les citoyens. N’y a-t-il pas une zone précise que plus de cas ont été révélés ? Combien de zones ont été mises en quarantaine dans le département ?

Quid de la gestion des personnes infectées ?

L’artiste Roody Roodboy a fait pas mal de révélations sur la gestion des personnes infectées par le Covid-19 dans le pays. Dans son centre d’isolement, l’artiste a avoué que, outre du contrôle de sa température et sa tension artérielle, il n’a pas reçu aucun autre traitement spécial comme personnes infectées. Il a été seulement placé dans centre d’isolement sans de soins appropriés. Si pour lui, il s’est guéri de la maladie, la ministre de la Santé, Marie-Gréta Roy Clément a déclaré qu’aucune personne infectée n’est encore guérie. Madame Clément a révélé que les individus infectés asymptomatiques ont été renvoyés en isolement chez eux sans trop de détails.

Malgré l’annonce de la prise en charge des individus testés positifs, les autorités sanitaires haïtiennes ne pipent encore mot sur les traitements préconisés dans le pays. Elles n’indiquent rien sur le médicament utilisé ou qu’elles comptent se servir pour les personnes atteintes du Covid-19.

Quelles mesures de prévention ?

Le pays est dans l’état d’urgence sanitaire. La santé de la population est prioritaire. C’est l’heure des grandes mesures ayant rapport avec le système sanitaire et tous ceux qui peuvent affecter la santé de la population. À ce stade de la pandémie, les mesures préventives doivent être rigoureusement respectées pour éviter une propagation à grande échelle. Cependant, les autorités restent toujours dans la phase théorique des faits. Les conférences de presse des autorités se multiplient, la population continue de minimiser les mesures prises. Entre les autorités et la population, la communication n’a pas l’effet escompté.

Comme c’est le cas avant l’introduction du Covid-19 dans le pays, les autorités haïtiennes attendent la réalité des faits. Entretemps, la maladie, de jour en jour, se propage.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7319]