S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Lancement officiel du plan de contingence de propreté

Lancement officiel du plan de contingence de propreté



En vue de mieux combattre la propagation du coronavirus et développer un plan d'urgence sanitaire à l'échelle nationale, le Gouvernement haïtien à travers les ministères de l'Environnement (ME), des Travaux publics transport et communication (MTPTC), de l'Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), des directions générales du Service national de gestion des résidus solides (SNGRS) et du Centre national des équipements (CNE), a lancé, le jeudi 2 avril 2020, le plan de contingence et de propreté. Ce programme évalué à 250 millions de gourdes compte assainir 74 espaces de la zone métropolitaine de Port-au-Prince et les grandes villes de province.


Ce programme mis en œuvre par l'État haïtien s'inscrit dans le cadre de la bataille enclenchée contre la propagation de la pandémie qui progresse à grande vitesse sur le territoire haïtien. Il s'étendra sur tout le territoire national y compris sur les places et dans les marchés publics. Les quartiers réputés difficiles comme Village de Dieu, Grand-Ravine, La Saline seront également touchés.

Ce programme qui réunit plusieurs ministères et directions générales de l'administration en place, est aidé par d'autres partenaires. Placé sous la direction du SNGRS, il coûtera à l'État haïtien 250 millions de gourdes, selon le DG, Eude Lajoie. Ce programme qui se veut différent des autres prendra fin le 2 mai prochain. Néanmoins, les travaux de démarrage commenceront le samedi 4 avril prochain.

D'après M. Lajoie, ce programme interviendra essentiellement dans le ramassage d'ordures, l'aspersion des places et marchés publics, la distribution de kits hygiéniques, entre autres. Il permettra aussi à environ 5 mille jeunes de recevoir des primes d'encouragement suivant leurs efforts pour maintenir leurs quartiers en bon état. Le programme, dit-il, couvrira le reste du territoire haïtien à travers l'implication des mairies, des différentes délégations et vice-délégations et de certaines organisations de la société civile.

Selon les décideurs une commission interministérielle de 7 membres assurera la gestion du programme. Une flotte de 80 équipements lourds sera mise à la disposition du programme par le CNE. Ces flottes, informent, les intervenants, agiront en en synergie avec un compressif stationné en permanence devant chaque marché public. Il est aussi demandé aux marchands de laisser libre ces espaces de rassemblement tous les dimanches.

Cette fois, rassurent les intervenants, ce programme à son terme laissera un pays avec un environnement humainement vivable. Parallèlement, ils continuent d'appeler la population au respect strict des consignes sanitaires. D'après le directeur général du CNE, nous sommes en face d'une guerre déclarée et l'unique moyen d'y résister c'est l'application des mesures de sécurité sanitaire et la solidarité. Il en a aussi profité pour informer que le centre de décharge est unique pour l'ensemble de la zone métropolitaine de Port-au-Prince et se fera à Truitier.

Daniel Sévère




Articles connexes


Afficher plus [6679]