S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Gestion de la Covid-19 : Jovenel Moïse en quête de soutien auprès des Africains

Gestion de la Covid-19 : Jovenel Moïse en quête de soutien auprès des Africains



Après avoir discuté avec le chef d’État malgache, Andry Rajoelina, Jovenel Moïse continue à chercher d’autres soutiens au niveau international. Ce jeudi, le chef de l’État haïtien s’est entretenu avec son homologue du Sénégal, Macky Sall, les discussions ont été tenues autour la nécessité d’une coopération dans la lutte contre la Covid-19, la situation des étudiants haïtiens au Sénégal et la possibilité d’une coopération dans le domaine énergétique.


En ces temps de Covid-19, les pays amis ont plus que jamais ressenti la nécessité d’être plus solidaires. Beaucoup de chefs d’État ont fini par comprendre que la lutte contre le coronavirus serait plus efficace si elle n’est pas isolée. Dans cette perspective, Jovenel Moïse a, semble-t-il, entamé une série de discussions avec des pays amis. Mais pour l’instant, il se limite au continent africain. Mardi 19 mai, il a lancé un appel à l’aide auprès d’Andry Rajoelina, chef d’État de Madagascar, le pays qui vole la vedette aux grandes puissances ces derniers temps avec son fameux médicament préventif et curatif, le Covid-organics.

La série s’est poursuivie ce jeudi avec Macky Sall, le président du Sénégal. Par visioconférence les deux chefs d’État ont eu une discussion qui, selon Jovenel Moïse, est très prometteuse, en ce qui concerne une coopération pour lutter contre le coronavirus. En effet, la lutte contre le coronavirus est désormais le centre de toutes discussions entre les chefs d’État. Il est vrai qu’il n’y a aucun déplacement, mais cela n’empêche que les chefs d’Etat se rencontrent par visioconférence pour parler essentiellement du coronavirus. Mais par contre, d’autres sujets importants, dont un support aux étudiants haïtien au Sénégal et une éventuelle coopération énergétique ont été discutés entre Jovenel Moïse et Macky Sall.

C’est loin d’être parfait, mais la gestion du coronavirus par le Sénégal n’est pas mauvaise. Actuellement, des chercheurs sénégalais sont en train de travailler sur un indice de sévérité de la Covid-19. Et à propos du passé des étudiants haïtiens au Sénégal, il n’y a pas eu seulement de bons souvenirs. Après le séisme du 12 janvier, plusieurs étudiantes bénéficiaires de bourses d’études au Sénégal ont été victimes d’agressions sexuelles de la part de responsables d’Université. Une ONG à Dakar avait corroboré les faits après d’enquêtes soutenues. Plusieurs autres interventions avaient fait état d’exploitations obscènes subies par les étudiantes haïtiennes de la part des autorités sénégalaises. Mais en dépit de tout, plusieurs parmi ces étudiants ont intégré la société sénégalaise quelques années après.

Par ailleurs, en matière d’électricité, le Sénégal pourrait être un bon exemple à suivre par Haïti, une aide essentielle, si coopération, il y en aura. Macky Sall est un président qui a fait de l’électricité son principal champ de travail depuis son arrivée au pouvoir en 2012. Contrairement à Jovenel Moïse qui a plongé le pays dans le black-out après avoir promis du courant électrique 24 h sur 24, Macky Sall, lui, il a atterri dans ses projets d’augmentation de la capacité électrique du Sénégal. En février dernier, il a inauguré une première phase d’une centrale éolienne dans le pays, après avoir inauguré en 2016 l’une des plus grandes centrales solaires. Aujourd’hui, le pays de la Teranga possède 22 % d’énergie renouvelable dans son réseau. Le Sénégal fait partie de la liste restreinte des pays qui respectent le plus l’environnement. Il serait d’une aide importante pour le pays en matière d’expertise pour l’électrification réelle du pays.

Evens REGIS




Articles connexes


Afficher plus [6708]