S'identifier Contact Avis
 
31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Des institutions publiques menacées de dysfonctionnement à cause de la propagation de la Covid-19

Des institutions publiques menacées de dysfonctionnement à cause de la propagation de la Covid-19



La propagation du nouveau coronavirus sur le territoire national affecte grandement le fonctionnement de l’Administration publique. Outre du fonctionnement avec un effectif réduit, plusieurs institutions sont obligées de fermer temporairement leurs services à cause du risque de contamination dont encourent leur personnel de service.


L’administration publique du pays est affectée grandement par la propagation du nouveau coronavirus. En plus de la modification des horaires de service et la rotation qu’a favorisée la crise sanitaire, le virus touche directement des cadres importants et d’autres employés des institutions étatiques. Après le Palais de justice de Port-au-Prince qui a fermé ses portes suite à la mort d’un employé, les Archives nationales seront également dysfonctionnelles pour quinze jours après la mort d’un employé. Au Fonds d’assistance économique et sociale (FAES), une dizaine de membres du personnel aurait déjà contracté le nouveau coronavirus.

Depuis au début de la semaine, le tribunal de première instance de Port-au-Prince a suspendu ses activités après la mort du greffier Jean Lesly Antoine, testé positif à la Covid-19. Cette décision est prise dans l’objectif de protéger les autres employés en attendant de désinfecter les locaux de l’institution. C’est le doyen du tribunal lui-même qui a réfléchi à cette mesure préventive de concert avec les autres concernés.

Pour les Archives nationales, la décision de fermer trois des sites des de l’institution dans la zone métropolitaine pour éviter que des usagers soient contaminés vient après qu’un employé qui a visité ces trois locaux est suspect. Ce cadre a visité les sites situés à Poste Marchand, Delmas 39 et Delmas 75. En revanche, ces trois locaux sont fermés pour une période de quinze jours afin de suivre l’évolution des employés y affectant. À partir du 8 juin jusqu’au 21 juin 2020, tous les services seront suspendus, a fait savoir une note de l’institution. Néanmoins, les autres bureaux à travers le pays continuent de livrer leurs services à la population.

Dans les locaux du FAES, une dizaine d’employés est testée positive. Toutefois, cela n’empêche pas au bureau de continuer à fonctionner. Ces employés sont placés en quarantaine pour suivre le traitement que requièrent les autorités sanitaires.

La situation semble hors de contrôle dans les institutions publiques. Au Palais national, les doutes persistent après la contamination de plusieurs agents de l’USGPN. Le directeur général de la Police nationale d’Haïti et d’autres hauts cadres sont également touchés. Deux autres policiers, décédés en moins de 48 heures, sont soupçonnés d’avoir été contaminés par le coronavirus. Le directeur général de la Direction nationale de l’eau potable (DINEPA) est testé positif, lui aussi.

Tenant compte de cette situation qui risque de favoriser beaucoup plus la propagation du virus dans les institutions publiques, le chef du Gouvernement, Joseph Jouthe, instruit aux responsables des institutions publiques de prendre les mesures nécessaires pour accueillir au bureau, sur une base de rotation, un personnel restreint ne dépassant pas 20% de l’effectif. Il est demandé aux femmes enceintes, aux agents publics âgés de plus de 60 ans, aux personnes souffrant d’hypertension artérielle, d’asthme, diabète aux agents publics présentant des symptômes assimilables à ceux du coronavirus de rester chez eux. Le travail à distance est fortement recommandé dans l’Administration publique.

Faut-il souligner que plus de 2 600 individus sont déjà touchés par la Covid-19. 24 sont guéris contre 50 morts. Le département de l’Ouest, qui héberge la grande partie des institutions publiques, est le bastion de la pandémie dans le pays. Plus de 2 000 personnes sont déjà infectées par le virus dans cette région. Cette dernière abrite plus de trois quarts des cas confirmés de Covid-19 sur le territoire national.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [6851]