S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Vers une reprise graduelle des activités en Haïti

Vers une reprise graduelle des activités en Haïti



Lors d'une adresse à la nation, ce lundi, le chef de l'État, Jovenel Moïse, a annoncé une reprise progressive des activités dans le pays à partir de ce mardi 30 juin, en commençant par la réouverture des ports, aéroports et frontières. Mais toujours rien en ce qui concerne la réouverture des écoles, des églises et des universités, reléguées en arrière-plan dans le cadre du déconfinement d'un pays qui n'a jamais été vraiment confiné.


La pandémie du coronavirus est loin d'être terminée en Haïti, mais comme dans un suivisme des décisions adoptées ailleurs, le président de la République a décidé de relancer les activités. Si les autres pays ont pensé d'abord à la réouverture des écoles, en Haïti, les autres activités sont primées. Ainsi, dès le lundi 6 juillet, les usines de la sous-traitance reprendront service à temps plein. L'ensemble des frontières, les ports et les aéroports seront ouverts à partir de ce mardi 30 juin. Quant au couvre-feu instauré depuis le 19 mars dernier, elle est reculée de 4 heures pour débuter à minuit jusqu’à 4, au lieu de 20 h à 5 h .

En outre, Jovenel Moise invite son Premier ministre à travailler avec la Commission de gestion de la pandémie du coronavirus afin de trouver une meilleure date pour la réouverture des écoles, des universités, des églises et des péristyles. En ce sens, il encourage les responsables des factories et les institutions qui vont reprendre service à travailler de façon à faire respecter les règles d'hygiène dans les lieux de travail.

Comme toujours, Jovenel Moïse n'a pas laissé filer l'occasion d'attaquer ses adversaires politiques. Le président qui essaie de faire une différenciation entre les bourgeois progressistes qui le supportent et les pilleurs qui s'arrangent du côté de l'opposition, estime que les décisions prises par son administration et qui sont critiquées par un clan de la population sont non seulement profitables aux couches les plus vulnérables de la société, mais également à l'ensemble des partisans du progrès au sein de la bourgeoisie. Par conséquent, dit-il, son administration va poursuivre la lutte pour l'émancipation économique du peuple haïtien qui, depuis quelque temps, vit sous la domination de cette bourgeoisie qui ne croit qu'en ses intérêts.

Evens REGIS




Articles connexes


Afficher plus [6835]