S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

État d’urgence sanitaire : le Gouvernement ajuste certaines mesures à la reprise des activités

État d’urgence sanitaire : le Gouvernement ajuste certaines mesures à la reprise des activités



À travers le communiqué 009 de la Primature, le chef du Gouvernement, Joseph Jouthe, a apporté des modifications à l’État d’urgence sanitaire, renouvelé le 20 mai dernier pour deux mois. Au nombre de dix, il s’agit de mesures d’allègement pour accompagner la reprise graduelle des activités.


Ces décisions arrêtées en Conseil des ministres ont pour but d’alléger certaines dispositions concernant l'État d'urgence sanitaire sur toute l'étendue du territoire. Elles faciliteront la reprise graduelle des activités. « Les institutions publiques et privées sont autorisées à fonctionner à 60 % de leur effectif, toujours sur une base de rotation », indique ce communiqué de la Primature qui maintient l’obligation du port des masques dans les lieux publics. Toujours est-il, les citoyens sont invités à limiter leur déplacement au strict besoin.

Comme annoncé par le président de la République, les établissements scolaires et universitaires rouvriront le 10 août 2020. À cet effet, le ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) est invité à prendre les dispositions nécessaires afin de faciliter la réouverture ordonnée des classes pour la poursuite de l'année scolaire, selon le Premier ministre. Les rectorats et décanats des centres universitaires se chargeront d'établir un calendrier de reprise des activités, de leur côté.

Autorisées à reprendre les cultes le 12 juillet, les églises n’auront pas la carte blanche pour fonctionner comme elles veulent. Les prêtres, les pasteurs, les houngans et tous autres responsables de ces espaces sont assujettis de prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire respecter les mesures sanitaires et de distanciation sociale en vigueur ainsi que les directives du ministère des Affaires étrangères et des Cultes (MAEC).

Si les institutions publiques et privées ne sont pas autorisées à fonctionner avec tout leur personnel, les parcs industriels trouvent l’approbation du Gouvernement pour reprendre leurs activités avec 100 % de leur effectif à partir du 6 juillet 2020, tout en respectant les mesures édictées par le MSPP, le ministère du Commerce et de !'Industrie (MCI) et le ministère des Affaires sociales et du Travail (MAST).

Opérationnels depuis le 30 juin, les aéroports, les postes frontaliers et les ports maritimes sont autorisés à fonctionner suivant le cahier de charges du Ministère de la Santé publique et de la Population•{MSPE) et les recommandations No 22 de la Cellule scientifique. D’après le Premier ministre, avant et après le 15 juillet 2020, les passagers sont assujettis à des formalités spécifiques qui seront précisées par le MSPP dans une lettre circulaire adressée aux autorités concernées.

S’agissant des rassemblements sur la voie publique, le Gouvernement interdit tout rassemblement de plus de 50 personnes en dépit de la prévision faite pour la réouverture des écoles et universités, des lieux de cultes et des parcs industriels. Le couvre-feu est maintenu jusqu'à nouvel ordre sur toute l'étendue du territoire de minuit à 4 h. Les policiers, les travailleurs de la presse, les professionnels de santé et tout autre personnel médical sont exemptés.

Le MSPP a la responsabilité de fixer les dispositions à appliquer dans le cadre de la reprise des activités pour les secteurs concernés. Et, toutes les autres dispositions prises dans le cadre de l'État d'urgence sanitaire restent et demeurent d'application, suivant le chef du Gouvernement.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [6917]