S'identifier Contact Avis
 
28° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Vers une recrudescence du nouveau coronavirus dans le pays ?

Vers une recrudescence du nouveau coronavirus dans le pays ?



Alors que le pays a cru pouvoir circonscrire la propagation du nouveau coronavirus sur le territoire national, l’avis 129 du ministère de la Santé publique a enregistré 94 cas en seule journée. Le nombre de morts augmente de jour en jour.


Après plusieurs semaines avec moins de 50 cas par jour dans le pays, le nombre de nouveau cas a franchi cette barre au cours de cette semaine. L’avis 129 du ministère de la Santé publique a fait état de 94 cas de personnes contaminées du virus en un seul jour. Jusqu’au 11 août, le pays enregistre 7 747 cas de contamination, selon les données du ministère de la Santé publique et de la Population. Entre autres, le pays semble ne pas avoir la maitrise réelle de l’épidémie.

S’il est vrai que le nombre de cas récupérés est en hausse, cependant, les cas d’individus décédés suite au Covid-19 augmentent de jour en jour. Le pays compte plus de 5 000 cas de personnes récupérées, contre 187 morts à date. Jusqu’à présent le pays a réalisé seulement environ 20 000 tests de dépistage du virus sur des individus suspects.

Ayant déjà atteint le pic de l’épidémie, selon les spécialistes du MSPP, la propagation du virus est dans sa pente descendante, laissent-ils croire. Cependant, d’autres spécialistes affirment que le pays n’a pas encore atteint le pic de la pandémie. Pointant le Brésil et les USA comme exemple, ce groupe de spécialistes veut être prudent sur l’évolution de la pandémie sur le territoire national. Ils préfèrent attendre les jours à venir pour mieux se prononcer sur cette phase.

En dépit d’une maitrise plus ou moins de la pandémie dans le pays, les centres de contrôle et de prévention des maladies du gouvernement américain ont émis une alerte santé aux voyageurs de niveau 3 pour Haïti en raison due la Covid-19 et recommandent aux ressortissants américains de reconsidérer leurs voyages en Haïti. Outre de la situation sécuritaire du pays, les États-Unis estiment que les voyageurs en Haïti peuvent subir des fermetures de frontières, des fermetures d'aéroports, des interdictions de voyager, des confinements domiciliaires, des fermetures de commerces et d'autres conditions d'urgence en Haïti en raison du Covid-19.

Médecins sans frontières abandonne sa prise en charge des cas de Covid-19

Après avoir mis son hôpital au service des gens affectés par la Covid-19, Médecins sans frontières (MSF) arrête ses activités de prise en charge de la Covid-19 le 9 août 2020. L’organisation se prépare à reprendre sa prise en charge spécialisée des patients brûlés. « En tant qu’organisation médicale et humanitaire, nous avons adapté nos activités, en concertation avec les autorités sanitaires, pour soigner les patients gravement atteints de la Covid-19 pendant une période critique. Aujourd'hui, même si la maladie est encore présente dans le pays, la réduction des admissions ces dernières semaines et l'augmentation de la capacité de prise en charge d'autres acteurs médicaux nous permettent de nous recentrer sur les besoins des grands brûlés, qui restent très importants en Haïti », indique, Aline Serin, la cheffe de mission de MSF.

Dans l’objectif de répondre à l’urgence créée par la pandémie et soutenir le système de santé haïtien, MSF a temporairement transformé son hôpital des grands brûlés de Drouillard à Cité Soleil en centre de traitement de la Covid-19. Depuis son ouverture le 16 mai, 333 personnes y ont reçu une consultation, dont 192 ont été hospitalisées avec des symptômes sévères. Après un pic d’admissions en mai, le nombre de patients hospitalisés dans le centre s'est stabilisé et a diminué en juillet.

Avec l’autorisation accordée par le gouvernement haïtien pour la reprise formelle de toutes les activités, le pays doit s’attendre à une recrudescence du nombre de cas de personnes infectées, surtout avec le non-respect des gestes barrières. Le pays a tendance de vaincre le virus et qu’il a été déjà éradiqué sur le territoire national.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7079]