S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Division au sein du RDNP après l’exclusion de Natacha Daciné

Division au sein du RDNP après l’exclusion de Natacha Daciné



Des citoyens identifiés comme membres du Rassemblement des démocrates nationaux progressistes (RDNP) qualifient d’irrégulière l’exclusion de Natacha Daciné comme secrétaire adjoint aux Relations internationales du parti. Entre protestation et dénonciation d’autres faits, ces citoyens indiquent que le parti a perdu son identité depuis quelque temps.

Ce jeudi matin, au local du Rassemblement des démocrates nationaux progressistes (RDNP), alors que des responsables étaient en conférence de presse pour faire le bilan des réalisations du parti, ce jeudi, des membres de cette même structure politique ont protesté contre l’exclusion de Natacha Daciné comme secrétaire adjointe aux Relations internationales.

« Le RDNP a perdu son identité depuis quelque temps. L’exclusion de Natacha Daciné n’est pas faite selon les règlements du parti. Il n’y a rien de légal dans cette décision », a martelé Patrick Breville, un des protestataires, arguant que la commission d’éthique pour gérer les problèmes internes du parti n’a jamais été créée, comme l’exige la charte du parti fondé par le feu Lesly Manigat.

Ces protestataires ont aussi dénoncé le refus d’un dialogue franc entre les responsables du parti et les délégués départementaux, à l’approche des prochaines élections dans le pays. Ils indiquent que d’autres personnes, fraichement membres, sont plutôt choisies, alors qu’ils ont prouvé leur volonté et leur capacité à briguer des postes électifs depuis des années.

« Depuis plus de sept mois, nous adressons vainement des correspondances aux responsables du parti, en tant que délégués départementaux, à l’approche des prochaines élections », informe Momplaisir Mackensy, un autre membre du parti. « Nous souhaiterions poser notre candidature pour d’autres postes électifs, mais leur partisanerie nous en empêche. Ce comportement ne relève pas de l’identité politique du RDNP », poursuit-il.

En face, des dirigeants du RDNP qualifient de mensonges, les faits mentionnés par les protestataires, arguant qu’ils sont simplement des envoyés d’un groupe jaloux des efforts du RDNP. Ils estiment, pourtant, que l’exclusion de Natacha Daciné correspond aux normes réglementaires du RDNP.

« Il y a une main cachée derrière ces protestations, car le secrétaire général du parti, M Éric Jean Baptiste, avait réuni tous ces manifestants, pour trouver une solution à la crise », informe Wadner Édouard, secrétaire adjoint aux Finances. « Leurs revendications n’ont aucun sens, sachant que Madame Daciné a perdu, selon le verdict prononcé par son appel. Aucun parti n’accepterait de garder un de ses membres après une telle intervention sur le parti dans une émission radiophonique », enchaine M. Édouard.

Néanmoins, malgré la crise, le parti politique du feu Lesly François Manigat se prépare pour les prochaines élections. À quoi doit-on s’attendre dans les prochains mois ?






Articles connexes


Afficher plus [7106]