S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Monferrier Dorval : le portrait de l’intellectuel engagé

Monferrier Dorval : le portrait de l’intellectuel engagé



Assassiné dans la soirée du vendredi 28 août, Me Monferrier Dorval est le symbole des intellectuels haïtiens qui n’hésitent pas à se mettre au service du pays de manière indépendante.


Né le 10 juin 1956 dans la commune de Grande Saline (Artibonite), Me Monferrier Dorval fut l’une des plus grandes figures académiques et intellectuelles du pays. La mort de cet éminent professeur de droit qui a été assassiné, le vendredi 28 août, chez lui, à Pèlerin 5, est une perte énorme pour le pays. Le départ de l’ancien élève de Lycée Alexandre Pétion de Port-au-Prince a provoqué un grand vide dans le domaine du droit constitutionnel en Haïti, champ d’importance capitale pour le pays à ce carrefour où la reforme constitutionnelle apparait comme une nécessité.

Le parcours d’un homme de science

Monferrier Dorval est licencié en droit à la Faculté de droit et des sciences économiques de Port-au-Prince et également en service social à la Faculté des sciences humaines de l’Université d’État d’Haïti au milieu des années 1980. Il commença à travailler au cours de cette même période comme assistant-professeur. En 1985, suite à un accord trouvé entre l’UEH et une université française, il a bénéficié d'une bourse d’études en France.

Arrivé en France, il intégra la Faculté de droit et de science politique de l’Université de droit, d’économie et des sciences d’Aix-Marseille. Là, il a décroché un diplôme d’études approfondies (DEA) et un doctorat en droit. À la fin de sa thèse de doctorat en 1992, Me Dorval a suivi également un programme d’études économiques pour étrangers disponible au sein de cette même université.

De retour en Haïti, il se commença avec l’enseignement en novembre 1993 à l’université Quisqueya. Déjà professeur même avant son départ à l’étranger, il consolida cette vocation qu’il exerce jusqu’à sa mort. Passionné du droit avec des réflexions mûries, Monferrier Dorval a attiré l’attention de tous ses étudiants. Il fut admiré pour son ouverture d’esprit, sa tolérance et sa capacité discursive.

Ses conférences et ses interventions dans des colloques sont des apports considérables dans la compréhension de l’arsenal juridique haïtien.

Monferrier Dorval, respecté au sein de la société

Avocat dans l’âme, Me Monferrier Dorval a gravé son nom en lettre d’or dans le monde la basoche en Haïti. De 1994 à 2000, il prêta ses services au Cabinet Lamarre, une référence d’alors dans le domaine. Au terme de ces années passées au Cabinet Lamarre, il fonda son propre Cabinet et un centre de droit en 2000. Dans peu de temps, ce Cabinet a pris sa place dans la société.

Après avoir intégré le Barreau de Port-au-Prince en 2015 sous la demande de Me Stanley Gaston (candidat à la présidence du Bâtonnat), il est rapidement nommé président de la commission scientifique du premier Barreau de la Caraïbe. Il a été le président du Comité d’organisation du 32e congrès de la Conférence internationale des barreaux (CIB) en Haïti en décembre 2017 et du séminaire de l’Union internationale des avocats (UIA) tenu à Decameron en mai 2019. Il a dirigé également la revue « la Basoche » du Barreau.

Le 6 février 2020, il est élu à la tête du Barreau Port-au-Prince pour un mandat de deux ans. Comme bâtonnier de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Dorval a mis en place neuf commissions pour restructurer le Barreau. Il voulait d’un Barreau à la dimension de la juridiction de Port-au-Prince qui a une importance tant sur le plan national qu’international.

Une compétence reconnue sur le plan national qu’a l’étranger

Monferrier Dorval a été reconnu comme un intellectuel de grande classe dans le pays. Ses prises de paroles désintéressées et sa position médiane lui ont permis de jouir d’une grande aura.

Pour l’Ordre des avocats de Paris, Monferrier Dorval était un grand avocat, un éminent juriste et un homme courageux qui portait ses combats pour une société plus juste en dépit du danger.

La Fédération des barreaux d’Haïti estime que c’est une perte immense pour le pays. La FBH se rappelle de la plaidoirie de Me Dorval contre l’insécurité qui sévit dans les parages du Palais justice de Port-au-Prince.

L’Office de la protection du citoyen (OPC) décrit maitre Dorval en tant qu’un homme de conviction et un brillant avocat, toujours soucieux des valeurs fondamentales de la démocratie et de l’État de droit.

Le pays tout entier et des acteurs de l’international se courbent devant l’assassinat de cet homme qui faisait partie des ressources spécialisées rares du pays et qui a accepté de vivre et de travailler en Haïti malgré tout. Lâchement abattu, il a offert sa vie au pays.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7639]