S'identifier Contact Avis
 
32° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Gonaïves : la table de concertation annonce un recours en justice contre le DDEA

Gonaïves : la table de concertation annonce un recours en justice contre le DDEA



La crise qui entrave la reprise des activités scolaires continue d’enflammer l’actualité dans la cité de l'Indépendance, les positions publiques des responsables de bureau de l'Éducation et des syndicalistes ont engendré dans la foulée une nouvelle crise. Ainsi, le directoire de la Table de concertation annonce une sommation contre le directeur départemental de l'Éducation dans l'Artibonite parce qu'il aurait déclaré dans une émission que le mouvement des lycéens est instrumentalisé par les membres de la Table de concertation dans l'Artibonite. L'annonce a été faite par Emmanuel Alexandre, coordonnateur de la Table de concertation dans l'Artibonite, lors d'une conférence de presse donnée la semaine dernière.


Dans cette conférence de presse responsive aux déclarations du directeur départemental de l'Éducation dans l'Artibonite, le coordonnateur de la Table de concertation a rendu un grand hommage au Dr Monferrier Dorval, assassiné en sa résidence privée le 28 août dernier, mais aussi. Il a apporté sa solidarité aux différents groupes victimes de violences à l’heure actuelle. « Nous profitons de l’espace pour apporter notre sympathie aux policiers victimes d'une manière ou d'une autre. Nous apportons aussi notre sympathie aux élèves et étudiants qui se trouvent maintenant dans les rues. Certains d'entre eux sont maltraités par la police parce qu'ils demandent le pain de l'instruction. Nous avons convoqué la presse au sujet d'une accusation fortuite et gratuite préférée par le directeur départemental de l'éducation dans l'Artibonite, Écol Renoit. Il a laissé comprendre que les membres de la Table de concertation ont investi les lycées et donné de l'argent aux élèves pour les inciter à sortir dans la rue. Est-ce que les élèves de Jacmel, de Port-au-Prince et du Cap-Haïtien ont été payés par la Table de concertation ? Nous autres, en qualité d'éducateurs et en tant que personnes qui luttent pour une éducation de qualité dans le pays, cela révolte notre conscience et nous trouvons que c'est anormal et malveillant de la part du directeur départemental d’accuser des gens de bien.

La Table de concertation ne mène pas son combat dans l'ombre. Nous invitons le directeur départemental à citer publiquement les noms des membres de la Table de concertation qui sont impliqués dans cette démarche. Dans le cas contraire, nous allons lui envoyer une sommation à comparaître devant la justice pour qu’il vienne s'expliquer » a déclaré le pasteur Alexandre qui accuse le directeur départemental de faire feu de tout bois devant son incapacité à gérer la crise.

Notons, que cette conférence fait suite à celle du directeur départemental au cours de laquelle, il avait dénoncé des faux élèves et pointé du doigt les responsables de la Table de concertation qui auraient tenté de manipuler des élèves. Il avait également annoncé des mesures disciplinaires contre les professeurs qui ne se sont pas présentés en salle de classe pendant la reprise des activités scolaires.

Lesly Succès




Articles connexes


Afficher plus [7472]