S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Gonaïves : les employés de la voirie réclament 12 mois d'arriérés de salaire

Gonaïves : les employés de la voirie réclament 12 mois d'arriérés de salaire



Les employés de la mairie des Gonaïves en particulier des agents de voirie ont organisé un mouvement violent ce mardi 15 septembre 2020. Ils ont fermé les portes de l'Hôtel de Ville et mis le feu à la façade pour exiger douze mois d'arriérés de salaires cumulés sur les deux cartels municipaux de la commune.


Les employés de la mairie des Gonaïves ont, une nouvelle fois, organisé ce matin un mouvement de protestation pour exiger le paiement d'une année (d'arriérés) de salaires. Un nouveau lot de problèmes que le nouveau cartel intérimaire doit adresser en urgence. À côté du problème d'insalubrité et les risques d'inondation menacent certains quartiers de la cité de l'Indépendance pendant la période cyclonique.

C'est la deuxième fois en moins d'un mois que ces employés ont fermé les portes de la mairie pour les mêmes motifs. Le premier mouvement avait cessé grâce à l'intervention de la mairesse adjointe, Dr Nativita C. Saint-Hillien qui avait annoncé des mesures pour résoudre ce problème depuis plus de dix mois s’appuyant sur sa nomination récente à la tête de la mairie tout en enfonçant l'ancienne administration qui, selon elle, a laissé beaucoup de dettes à honorer par la nouvelle administration.

Lors d’une conférence de presse, le président du cartel intérimaire a annoncé avoir trouvé la caisse de la Mairie complètement vide et plus dix mois d'arriérés de salaire. Le président du conseil a fait savoir qu'il n'a pas encore de droit de signature sur le compte de la Mairie après deux mois de prise de fonction. Plus loin, il a annoncé une restructuration afin de réduire le nombre d'employés de la mairie des Gonaïves. Sur les 204 employés enregistrés, dit-il, seulement trente viennent travailler régulièrement.

Rappelons que le cartel intérimaire ne comporte que deux membres. Le troisième avait décliné après avoir estimé que le nom inscrit dans l'arrêté présidentiel ne correspondait pas au sien et surtout qu’il n’avait pas été contacté au préalable.

Lesly Succès




Articles connexes


Afficher plus [7106]