S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Le secteur démocratique et populaire annonce la couleur pour le 17 octobre

Le secteur démocratique et populaire annonce la couleur pour le 17 octobre



Depuis plusieurs mois le secteur démocratique et populaire est en perte de vitesse. Dans une conférence de presse tenue ce mardi 15 septembre 2020, le porte-parole de l’aile dure de l’opposition, Me Michel André persiste et signe. « La mobilisation est notre arme de combat ». En ce sens, Me André annonce un ensemble d’activités de mobilisation s’étendant du 20 septembre pour arriver au 17 octobre 2020 qui, selon lui, sera une journée de réveil national.


Depuis la relance des activités dans le pays après la période dite de « confinement » en raison de la Covid-19, le pays fait face constamment à diverses activités de revendications populaires. En perte de vitesse depuis bon nombre de jours dans la mobilisation contre le président Jovenel Moïse, le secteur démocratique et populaire veut redorer son blason et atteindre son objectif.

Dans une conférence organisée avec plusieurs autres structures politiques ce mardi 15 septembre 2020 à Musseau, le secteur démocratique et populaire annonce la couleur pour le 17 octobre 2020 en organisant à partir du 20 septembre un ensemble de journées d’activités de mobilisation.

À en croire Me Michel André, le 20 septembre sera une journée de mobilisation pour célébrer de la vie de l’empereur Jean-Jacques Dessalines. « Dans l’histoire de ce pays, on a toujours célébré l’assassinat du père fondateur de la patrie, mais on n’a jamais célébré sa vie », a fait remarquer l’homme de loi qui laisse croire que le projet dessalinien est encore viable comme la construction d’un État capable de défendre le pays.

Le 30 septembre, Me André annonce une journée de mobilisation pour les quartiers populaires en proie à l’insécurité comme Bel-Air, La Saline, Cité Soleil. Pour le 2 octobre, le porte-parole indique une rencontre nationale à Léogane avec des délégués venant du grand Sud du pays afin de s’asseoir sur la mobilisation. « La mobilisation, dit-il, c’est notre arme de combat et personne ne peut nous porter à le laisser tomber ». Me André a aussi mentionné une exposition de photos qui aura lieu le 15 octobre à Canapé vert sous l’instigation de groupements populaires.

« Le 17 octobre, c’est la journée de mobilisation nationale, c’est l’assassinat du père fondateur de la patrie et c’est une journée de réveil nationale », a indiqué Me André qui affirme que la position du secteur démocratique et populaire reste la même et que la mobilisation doit être renforcée. Selon le porte-parole, aucune cohabitation n’est possible avec le pouvoir en place qu’il qualifie de criminel.

Par ailleurs, Me André a laissé croire que l’on doit installer un pouvoir de transition dans le pays afin de mettre fin à ce système rongeur, d’organiser le procès Petrocaribe, de faire la conférence nationale ainsi qu’une nouvelle Constitution pendant la transition même.

Wisly Bernard Jean-Baptiste




Articles connexes


Afficher plus [7106]