S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Les funérailles de Me Dorval chantées en stricte intimité

Les funérailles de Me Dorval chantées en stricte intimité



Les funérailles du feu bâtonnier de l'Ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval, ont été chantées ce jeudi, au Parc du souvenir, en stricte intimité. C'était le vœu de la famille qui voulait, probablement, prendre ses distances avec les hommes politiques afin d'éviter toute appropriation politique de la cérémonie. Retour sur la vie d’un intellectuel ayant servi le pays durant au moins une trentaine d’années.


Le pays tout entier pleure depuis 28 août dernier, le départ prématuré d’un membre de l’intelligentsia haïtienne assassiné en sa résidence privée vers les 22h, et qui a servi la République pendant de nombreuses années. Né le 10 juin 1956 à Grande Saline, Artibonite, Monferrier Dorval est licencié en droit et service social à l’Université d’État d’Haïti (UEH), précisément à la Faculté de droit et des sciences économiques (FDSE) et à la Faculté des sciences humaines (FASCH). Dès la fin de ses études à la FASCH, il a été choisi comme assistant-professeur par cette faculté. Au centre d’accueil de Carrefour, il a également offert ses services en tant que travailleur social.

Lauréat d’un concours organisé par la Mission française de coopération qui lui a valu une bourse pour des études de 2e cycle, Me Monferrier Dorval partait pour la France en 1985 où il a fait des études approfondies (DEA), puis un doctorat en droit à la Faculté de droit et de science politique de l’Université de droit, d’économie et des sciences d’Aix-Marseille. De retour en Haïti en 1993 après sa thèse sur la fonction publique haïtienne, il a intégré le prestigieux Cabinet Lamarre, aux côtés de ses aînés Me Léon Saint-Louis, Me Boniface Alexandre et Me Louis M. Lamarre, ancien doyen de la Faculté de droit et des sciences économiques (FDSE). Depuis, il offre ses services comme professeur de droit dans plusieurs universités du pays et participe à la formation de plusieurs générations à travers des interventions publiques dans la presse.

Quid de l’enquête autour de sa mort

En dépit du fait que la famille ait pris des dispositions pour éviter une appropriation politique de la cérémonie funéraire, certaines personnalités publiques ayant participé aux funérailles de Me Dorval ont quand même fait des déclarations indexant en tout ou en partie une classe politique du pays. Depuis cet assassinat, diverses interprétations sont faites. Des déclarations du pouvoir en place, des décisions prises par la justice ces derniers jours ont été vivement critiquées par la société civile qui dénonce une fuite en avant et réclame une enquête indépendante internationale autour de l’assassinat du professeur. Mais en attendant, une enquête indépendante, celle engagée par le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince est toujours en cours. Et dans ce cadre, quatre personnes suspectes ont été entendues au parquet ce jeudi. Il s’agit de Modler Senegeau, Valery Dort, Dunes Vilpique et Mackender Fils-Aimé. Les quatre hommes sont soupçonnés d’avoir planifié l’assassinat de Me Dorval, selon le commissaire du gouvernement Gabriel Ducarmel.

Evens REGIS




Articles connexes


Afficher plus [7183]