S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Ambiance festive pour des élèves de la 9e année fondamentale au Champ-de-Mars

Ambiance festive pour des élèves de la 9e année fondamentale au Champ-de-Mars



Alors qu’ils viennent de subir leurs derniers tests comptant pour les examens officiels, les élèves de la 9e année fondamentale, venant de partout de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, se sont réunis au Champ-de-Mars, pour faire la fête. Entre danse, courses à moto et retrouvailles, l’ambiance ne reflétait aucunement la difficile année scolaire de ces élèves

Vers 16 h au Champ-de-Mars, devant la statue de l'empereur Jean Jacques Dessalines. C'est dans une ambiance bruyante que des élèves de la 9e année fondamentale issus d’écoles publiques et privées ont clôturé l'année scolaire 2019-2020, ce mercredi, au terme des évaluations officielles qui ont débuté le lundi 12 octobre.

Alors qu'ils viennent de subir des épreuves en mathématiques et en espagnol, les élèves veulent, disent-ils, oublier le stress d'une année scolaire difficile, empêtrée par les épisodes de « pays lock », suivis de la crise sanitaire provoquée par la Covid-19. Ils étaient plus d'une centaine, non loin du Palais national à chantent et à danser.

Ces élèves disent vouloir profiter des petits bonheurs de la vie, dans un pays où les années consacrées pour s'instruire sont presque sommaires. Ils en veulent pour preuve, des milliers de jeunes diplômés et licenciés qui sont partis vers d'autres cieux, à la recherche de mieux-être.

Cependant, peut-on encourager une telle atmosphère au Champ-de-Mars où des mineurs créent et animent une ambiance libertine, tout simplement indigne pour des écoliers?

Néanmoins, il y a de quoi regretter cette image projetée au Champ-de-Mars. Les crises politiques ayant ruiné l'année académique écoulée et la conjoncture sociopolitique délétère qui prévaut actuellement peuvent nous porter à questionner le bilan de cette année scolaire ? Quand et comment ces élèves intègreront-ils le Nouveau Secondaire ? Combien de temps dispose le MENFP pour la correction des tests d’examens ?

En tout cas, ces interrogations semblent être le cadet des soucis de ces élèves-fêtards.

Moise Saint-Eloi




Articles connexes


Afficher plus [7183]