S'identifier Contact Avis
 
31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Cambriolage du greffe du TPI de Port-au-Prince: les infracteurs avaient les clés !

Cambriolage du greffe du TPI de Port-au-Prince: les infracteurs avaient les clés !



Des individus non identifiés ont cambriolé le greffe du tribunal de première instance de Port-au-Prince dans la nuit du 19 au 20 octobre 2020. Le doyen du TPI, Me Bernard Saint-Vil, a confirmé cette information à la rédaction et a précisé que la porte du greffe n’a pas été forcée.


Ce matin, le responsable du greffe du tribunal de première instance de Port-au-Prince a remarqué que des tiroirs contenant des pièces à conviction ont été forcés. Il a tout de suite informé le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, qui a confirmé ces faits. Selon les révélations de Me Bernard Saint-Vil, la porte du greffe n’a pas été forcée. Vraisemblablement, l’auteur de cet acte et ses complices, s’ils existent, avaient les clés.

Des pièces à conviction ont été emportées par les infractaires qui, selon les indices laissés sur la scène de crime, sont venus chercher quelque chose de précis. Uniquement deux tiroirs ont été forcés. Des pièces à conviction comme des téléphones portables, des enveloppes qui dans certains cas contiennent de fortes sommes d’argent, n’ont pas pu les détourner de leur mission.

Le doyen Bernard Saint-Vil a informé Le National qu’il a déjà entrepris les démarches administratives. Il a informé le ministère de la Justice du méfait et, sur sa demande, la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ) est venue recueillir des éléments pouvant lui permettre de faire avancer l’enquête.

Le dossier Dorval, n’était pas au greffe !

Comme pour couper court aux rumeurs, Me Saint-Vil a précisé que le dossier relatif à l’assassinat de Me Monferrier Dorval ne se trouvait pas au greffe au moment de l’infraction. Le juge chargé de l’affaire a confirmé cette information à l’Ordre des avocats de Port-au-Prince. Sur le moment, le doyen du TPI n’a pas été en mesure de préciser quelles pièces à conviction ont été emportées. Il a demandé un rapport au responsable du greffe qui va faire l’inventaire.

Ce n’est pas la première fois que le greffe du TPI de Port-au-Prince est cambriolé. C’était déjà arrivé le 19 mai 2019 quand des individus jusqu’à présent non identifiés s’y étaient introduits par effraction pour voler des pièces à conviction et de l’argent. Ce dernier cambriolage va-t-il pousser les autorités à mieux sécuriser les objets de preuve déposés au greffe du TPI de Port-au-Prince pour être produits au moment opportun?

Stevens Jean François




Articles connexes


Afficher plus [7326]