S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Célébration des 75 ans des Nations unies en Haïti

Célébration des 75 ans des Nations unies en Haïti



À l’occasion des 75 années d’existence des Nations unies, le système des Nations unies en Haïti a organisé, le 26 octobre, une conférence en ligne pour marquer cette journée commémorée le 24 octobre. Helen La Lime, le représentant du secrétaire général en Haïti, a rappelé le rôle d’Haïti dans la rédaction et l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme.


Cette soixante-quinzième année des Nations unies est célébrée dans un contexte spécial marqué par la propagation du nouveau coronavirus. « Façonnons notre avenir ensemble », tel a été le thème retenu par l’organisation pour commémorer cette journée de 2020. En Haïti, le système des Nations unies a réalisé, le 26 octobre, une conférence-débat en ligne, autour du thème « Haïti et les Nations unies : histoire et perspectives » pour marquer cette date. C’était l’occasion pour les conférenciers de mettre en phase sur les relations constructives entre Haïti et les Nations unies tout en mettant les projecteurs sur quelques grandes réalisations des agences en lien avec des thématiques clés en Haïti.

Le représentant spécial du secrétaire général et également la responsable du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH), Helen La Lime, a tenu à rappeler le rôle important d’Haïti dans la rédaction et l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. « Comme membre fondateur, Haïti n’a cessé d’œuvrer à la réalisation des idéaux des Nations unies », indique Mme La Lime, ajoutant que les Haïtiens ont beaucoup contribué dans le rayonnement de l’organisation à travers le monde.

La diplomate onusienne opte pour la solidarité et la coopération des uns avec les autres, surtout en cette période de crise sanitaire, sociale et économique liée à la pandémie de Covid-19, pour un changement positif. « Ensemble, à travers un dialogue renouvelé et d’actions décisives nous pouvons œuvrer pour un avenir meilleur », assure Helen La Lime. Elle a fait savoir que le pays a soif de paix et de stabilité après deux ans de crises. Elle appelle les jeunes à s’impliquer et à participer dans la construction de pays, car, affirme-t-elle, ils sont des acteurs de changement.

De son côté, le Premier ministre Joseph Jouthe, qui a pris part à cette conférence, a salué les efforts et les accomplissements des Nations Unies au cours de ces 75 ans d’existence. Il croit que le pays peut être fier d’être l’un des membres fondateurs de cette organisation mondiale. Il évoque les relations entre l’ONU et le pays à travers ses différentes organisations. Pour lui, Haïti et l’ONU ont des chemins à parcourir ensemble et des victoires à célébrer ensemble dans le futur. Joseph Jouthe n’a pas hésité également à exposer les réalisations de son gouvernement pour tenir la démocratie en vie. Toutefois, il compte sur l’appui de l’ONU.

Créée le 24 octobre 1945 après la Seconde Guerre mondiale, l’Organisation des Nations unies se propose de maintenir un climat de paix et de développer des relations amicales entre les États. Haïti fait partie des 50 États qui ont signé le 26 juin 1945 la Charte fondamentale de l’organisation. Haïti a participé également dans la rédaction et l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. L’ambassadeur d’Haïti d’alors, Émile Saint-Lot, a été membre de la commission ayant reçu le mandat de préparer ce rapport.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7326]