S'identifier Contact Avis
 
23.95° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Environ 155 500 personnes vivent avec le VIH en Haïti

Environ 155 500 personnes vivent avec le VIH en Haïti



De nombreuses personnes en Haïti sont infectées par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). En 2020, le nombre de gens vivant avec le VIH est estimé à 155 500. Ces personnes, dans leurmajorité, connaissent leur statut.


Le nombre de personnes vivant avec le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) est évalué à 155 500 en Haïti jusqu’à cette année. Ces personnes se trouvent de part et d’autre sur le territoire national. La majorité de ces individus connait leur statut de PVVIH. Un grand nombre d’entre euxbénéficierégulièrement des traitements disponibles par l’intermédiaire de certains centres spécialisés en la matière et le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP).

Entre 2019 et 2020, plus de 500 000 individus ont réalisé un test de dépistage pour le VIH. Seulement 18 645 ont été révélés positifs (VIH+). 5 600 d’entre eux ont dépistésrécemment. 8 200 enfants font partie des personnes vivant avec le VIH.
Entre autres, plus de 115 000 sont actifs sous antirétroviral (ARV). Ce médicament leur permet de continuer à vivre en réduisant la charge virale dans leur sang. 85 % des gens qui vivent avec le VIH sont sous ARV avec suppression.

Pour cette année, le pays a enregistré 3 425 cas de décès attribués au VIH.

Vers la poursuite de l’objectif 95/95/95

À l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le SIDA, célébrée sous le thème « solidarité mondiale, responsabilité partagée », le MSPP et ses partenaires ont renouvelé leur engagement dans lutte contre le SIDA et l’accompagnement des PVVIH. Ces acteurs se fixent comme mission l’accomplissement de l’objectif 95/95/95. Cette dernière consiste à mettre le nombre de personnes infectées qui connaissent leur statut à 95 %. Deuxièmement, cet objectif veut que le nombre de PVIH connaissant leur statut sous ARV soit à 95 %. Il souhaite également que les PVVIH sous ARV avec surpression arrivent à 95 %.

« L’augmentation du taux de personnes qui connaissent leur statut VIH est un impératif pour le Programme national de lutte contre le SIDA (PNLT) », précise le MSSP. Pour y arriver, plusieurs approches novatrices ont été développées pour introduire le dépistage du VIH dans les communautés et augmenter à la fois la couverture et le rendement du test.

Sur le plan international, la crise sanitaire liée à la Covid-19, comme d’autres avant elle, se fait davantage sentir chez les populations les plus pauvres et les plus vulnérables. « Nous constatons que la crise de la COVID-19 exacerbe les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes vivant avec le VIH, les femmes et les filles, ainsi que les populations clés, par exemple en ce qui concerne l’accès aux soins de santé vitaux », indique l’ONU SIDA. L’organisation internationale affirme que cette crise creuse également les inégalités sociales et économiques, et accroît la vulnérabilité au VIH des groupes marginalisés. Elle croit que certains aspects de l’éradication du sida en tant que menace sur la santé publique dépendent de la riposte mondiale à la Covid-19.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7472]