S'identifier Contact Avis
 
23.95° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Kidnapping arrangé : la PNH attire l’attention de la population sur un cas recensé

Kidnapping arrangé : la PNH attire l’attention de la population sur un cas recensé



53 interventions, dont 19 transmises aux autorités judiciaires ; 7 armes saisies ; 71 munitions saisies ; 13 véhicules confisqués ; 827,804 kilogrammes de marijuana saisis. Tel est le bilan des opérations de la Direction centrale de la Police judiciaire pour la période allant du 15 novembre au 2 décembre 2020. C’est ce qu’a fait savoir Michel Ange Louis-Jeune, porte-parole de la Police nationale d’Haïti (PNH), qui a profité de l’occasion pour attirer l’attention des parents sur un cas de kidnapping arrangé découvert après enquête.


Lors d’une conférence tenue au local de la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ) ce mercredi 2 décembre 2020 à Clercine, le porte-parole de la Police nationale d’Haïti (PNH), Michel-Ange Louis-Jeune, a fait le point sur les différentes activités des unités de la DCPJ pour la période allant du 15 novembre jusqu’à ce mercredi. Selon le commissaire principal Louis-Jeune, ces activités sont en rapport avec le Bureau des affaires criminelles (BAC), le Bureau de lutte contre les trafics illicites de stupéfiants (BLTS) et aussi la Cellule contre enlèvement (CCE).

Pour la période précitée, le porte-parole en a précisé que 17 individus, dont 2 femmes, impliquées dans des cas de kidnapping, ont été appréhendés par la PNH. M. Louis-Jeune a aussi expliqué pour qu’il y ait kidnapping, il faut qu’il y ait enlèvement, séquestration et demande de rançon. Le porte-parole a aussi signalé que 7 otages ont été libérés.

Plus loin, Michel-Ange Louis-Jeune a profité pour attirer l’attention des parents sur la nécessité de contrôler la fréquentation et le déplacement de leurs enfants. En ce sens, il a expliqué le cas d’un prétendu kidnapping, ayant eu lieu au mois de novembre, d’une jeune adolescente qui s’est arrangée avec son copain afin de soutirer de l’argent à ses parents.

Selon M. Louis-Jeune, les prétendus ravisseurs avaient demandé 50 mille dollars américains pour libérer la jeune adolescente en séquestration chez une tierce personne, mais grâce à l’intervention de la PNH, elle a été libérée sans rançon. Le porte-parole a expliqué que ce n’était pas un kidnapping, mais un arrangement entre la jeune âgée de 17 ans et son petit ami. Le commissaire a aussi fait savoir que bien avant, les ravisseurs avaient fait pression sur les parents de la demoiselle qui avait déposé 15 mille gourdes sur un compte.

Comme autres chiffres importants rentrant dans le bilan de la DCPJ, le porte-parole a fait état d’un total de 53 interventions dont 19 transmises aux autorités judiciaires ; 7 armes saisies ; 71 munitions saisies ; 13 véhicules confisqués et 827,804 kilogrammes de marijuana saisis. « La police va continuer à travailler. Est-ce que la police a résolu le problème existant sur le terrain ? Non ! Est-ce qu’elle travaille pour le résoudre ? Oui ! ». C’est ce qu’a indiqué le porte-parole ajoutant que la PNH va continuer à renforcer ses capacités.

Faut-il signaler que, selon la DCPJ, Fleuriot direction de Tabarre, Route 9 bloc de l’Église Sibert, Fragneauville Delmas 75, Centre-ville et Pétion-ville, sont les lieux où les enlèvements ont été enregistrés.

Wisly Bernard Jean-Baptiste




Articles connexes


Afficher plus [7472]