S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

L’IHSL appelle au respect des droits des personnes handicapées

L’IHSL appelle au respect des droits des personnes handicapées



L’Institut haïtien langue des signes, de concert avec OCONFOR et JCI Port-au-Prince, a organisé, ce jeudi 3 décembre, une conférence-débat autour des sujets liés aux personnes handicapées, à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées. Entre formations en langue des signes et conférence-débat, les responsables ont avoué leur plaisir de célébrer la journée, malgré le contexte sécuritaire.


Selon Stéphanie Charlotin et Eden Lubéris, cette activité est l’occasion pour porter des réflexions sur la place des personnes handicapées dans la société, et travailler sur la lutte contre la discrimination faite à l’endroit de cette catégorie.

Les responsables en ont profité pour lancer un message de sensibilisation à l’endroit de ceux ont toujours stigmatisé les personnes handicapées. « Considérant l’inquiétude qui envahit un parent avant d’inscrire un enfant avec un handicap à l’école, par peur que son enfant soit discriminé, on peut dire que nous sommes encore loin du respect des droits de cette catégorie », martèle Stéphanie Charlotin, « Quand on parle de droit à l’éducation, on a souvent tendance à exclure les personnes handicapées, alors qu’ils peuvent jouir du même droit que toute autre personne », poursuit-elle.

De son côté, Fenel Bellegarde, responsable de l’Institut haïtien de la langue des signes, estime que les droits des personnes handicapées ne sont toujours pas respectés, considérant le comportement discriminatoire affiché à leur endroit. Fenel Bellegarde plaide en faveur de la participation des personnes handicapées dans les espaces publics. Il dit que c’est aux autorités de tracer l’exemple, en traitant ces personnes comme elles le méritent.

« Qu’on le sache une fois pour toutes : les personnes handicapées doivent jouir des mêmes droits que les autres personnes. Regardant le nombre de personnes à mobilité réduite faisant partie de l’administration publique, on a tendance à croire que les membres de cette catégorie n’ont pas de compétence académique, alors que c’est faux », affirme Fenel Bellegarde, « Il est évident que le défi est encore grand, cette société est encore loin d’accepter leurs droits », enchaine le responsable de l’IHLS.

Plus loin, Fenel Bellegarde recommande une présence de personnes parlant le langage des signes dans les bureaux publics, afin de fournir des services aux sourds. Il dit croire qu’une vraie politique de droits humains devrait être mise en place de personnes handicapées.

Moise Saint-Eloi




Articles connexes


Afficher plus [7496]