S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Joseph Lambert brigue la présidence du tiers du Sénat

Joseph Lambert brigue la présidence du tiers du Sénat



Pour ouvrir la nouvelle année législative, les 10 sénateurs en fonction ont organisé, le mardi 12 janvier, l’élection pour élire un nouveau bureau à la tête du Sénat. Ainsi, Joseph Lambert est élu président du Grand corps, dysfonctionnel à cause du quorum.


Dysfonctionnel depuis le deuxième lundi du mois de janvier 2020, le Sénat de la République a quand même tenu à respecter son règlement intérieur. Les dix sénateurs en fonction ont réalisé, le mardi 12 janvier, un scrutin pour former le bureau qui assurera les rênes de l’institution pour l’année législative. Joseph Lambert est, ainsi, élu à la présidence du Sénat avec huit voix en sa faveur.

Le nouveau bureau est composé de Joseph Lambert, président, Kédlaire Augustin, vice-président, Garcia Delva, secrétaire, Jean-Marie Ralph Féthière, questeur. Ces quatre sénateurs auront à gérer l’institution pour l’année législative 2021.

Avec ce nouveau mandat, Joseph Lambert brigue ce poste pour une troisième fois. Le sénateur du Sud-Est occupe ce poste pour la deuxième fois pendant son troisième mandat de sénateur de la République. Celui qui se proclame « animal politique » revient en force au-devant de la scène après avoir été pressenti pour le poste de Premier ministre à la fin de l’année 2019.

Une élection légale et légitime ?

Selon le règlement intérieur du Sénat, pour qu’il y ait séance au Grand corps, il faut au moins 16 sénateurs pour constater le quorum. Et, toutes les activités officielles de l’institution se réalisent en séance plénière ou à huit clos. Pourtant, depuis le mois de janvier 2020, le Sénat compte 10 membres seulement.

Après le départ forcé du deuxième tiers du Sénat en janvier 2020, les sénateurs ont organisé des élections pour un nouveau bureau de même que celles réalisées pour le début de cette année.

Est-ce possible de réaliser une séance avec les 10 sénateurs ?

Quelle est la valeur légale de cette nouvelle élection ?

Entretemps, l’institution reste dysfonctionnelle avec ses dix sénateurs. Ces derniers ne peuvent pas réaliser aucune séance ni prendre de résolution avec son effectif à force contraignante.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7619]