S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Durcissement des positions à l’approche du 7 février 2021

Durcissement des positions à l’approche du 7 février 2021



Jovenel Moise, le président d’une Haïti déchirée par la crise n’envisage plus de tendre la main à ses opposants. Ses dernières déclarations donnent une idée de ce qu’il envisage de faire à partir du 7 février 2021.


Jovenel Moïse n’a guère connu de répit depuis qu’il a accédé à la présidence de la République d’Haïti en février 2017, à partir des élections controversées de 2015. Mais selon les prescrits de la Constitution, notamment l’article 134-2, le contrôle des 5 années de mandat présidentiel n’est pas une simple question d’arithmétique, mais de préférence, il doit être fait à partir de l’année des élections, quelle que soit la date d’entrée en fonction du président élu. C’est donc le nœud gordien de la crise. L’opposition ne parle plus de la démission du chef de l’État, mais la fin constitutionnelle de son mandat. Mais pour Jovenel Moise, son mandat a commencé en 2017, sa fin est prévue pour 2022.

La crise réside maintenant dans l’application ou non de cet article. L’opposition refuse d’assister, les bras croisés, à une prolongation du mandat de Jovenel Moise au mépris des normes constitutionnelles. En ce sens, il lance un calendrier de mobilisation qui s’étendra du 20 janvier au 7 février dans l’idée de faire échec au projet de l’équipe. Leur stratégie, « stimuler de nouveaux épisodes de pays lock afin de provoquer le chaos. Certains leaders de l’opposition appellent déjà à des manifestations violentes dans les jours afin de forcer Jovenel Moise à entendre raison. Par contre, les diverses déclarations de Jovenel Moise en réponse à ses opposants font comprendre que le rapport de force décidera de tout.

Mardi 19 janvier, lors de sa participation aux cérémonies d’inauguration de nouvelles infrastructures de la Direction nationale de l'eau potable et de l'assainissement (DINEPA), construites à Vivy Mitchell , Tabarre, Pernier, Croix-des-Bouquets et Mariani, le chef de l’État a profité de l’occasion pour exprimer son intention de contrecarrer les plans de « déstabilisation » de l’opposition. Dans ses déclarations, il a lancé une mise en garde contre toutes les personnes qui ont l’intention de troubler le pays. « Au lieu d’utiliser votre argent pour provoquer le chaos dans le pays, offrez-le aux orphelinats, aux institutions de formation supérieure privée », a conseillé le chef de l’État aux leaders de l’opposition avant de les menacer de sévir contre eux s’ils ont l’intention d’empêcher à la population de vaquer à ses activités.

Jovenel Moise donne la garantie que le pays ne pourra jamais connaitre d’autres épisodes de chaos. Son administration, dit-il, a pris toutes les dispositions nécessaires afin d’empêcher aux fauteurs de troubles d’avoir le champ libre pour bloquer le pays. Mercredi, il a procédé à la remise d’un don de plusieurs véhicules à l’institution policière. Au moment de cette cérémonie, le chef de l’État a informé d’une commande d’autres matériels pouvant aider la police à faire face à ceux qui visent à déstabiliser le pays. Par un message à l’intention de Joe Biden, 46e président des États-Unis, l’opposition au pouvoir en place a démarré la mobilisation anti-gouvernementale qui doit déboucher sur le départ de Jovenel Moise le 7 février 2021. Cette journée de mobilisation a été perturbée du début à la fin par les forces de l’ordre. Ce qui est une preuve qu’aucun des deux groupes ne cédera avant d’avoir essayé leur force.

Evens REGIS




Articles connexes


Afficher plus [7612]