RTPacific Contact Avis
 
30.61° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Le kidnapping est devenu un problème de société, d’après le DG a.i. de la PNH, Léon Charles

Le kidnapping est devenu un problème de société, d’après le DG a.i. de la PNH, Léon Charles



De l’avis du directeur général par intérim de la Police nationale d’Haïti (PNH), le travail pour combattre le phénomène du kidnapping ne doit pas concerner pas seulement les forces de l’ordre, mais toute la société en général. Dans cette optique, il appelle à la collaboration de la population.

Le directeur général par intérim de la Police nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles, se dit conscient de la remontée des cas d’enlèvement. Pour faire face au phénomène d’insécurité et aider l’institution policière à donner davantage de résultats, M. Charles a indiqué la mise sur pied du numéro 122 permettant de communiquer avec la PNH en lui fournissant des informations. D’après le DG ai, le numéro sera opérationnel à partir de ce vendredi 5 mars.

Selon le DG ai, ce train de mesures est la suite d’une rencontre des membres du haut commandement de la PNH. Selon M. Charles, la Police ne peut résoudre à elle seule le phénomène du kidnapping. En ce sens, il appelle à l’implication de la population. « Pwoblèm kidnaping lan, se pa yon pwoblèm polis sèlman, li vin tounen yon pwoblèm sosyete kote tout moun dwe patisipe ladan li, pou n kapab wè kòman nou kapab retabli konfyans. Pou popilasyon an kapab raproche l de la Polis la », a relâché le DG ai avant d’ajouter que c’est une responsabilité partagée. La PNH est prête à assumer la sienne, dit-il.

En outre, le DG a.i. a profité pour mettre en garde les personnes qui se proposent comme « négociateurs » sans l’autorisation des parents des victimes et sans travailler avec la PNH. D’après le DG ai, ceci est un mauvais comportement. « La Police est mobilisée 24 heures sur 24. Nous allons faire des fouilles, les intensifier dans la zone métropolitaine », a fait savoir M. Charles tentant de rassurer la population.

Wisly Bernard Jean-Baptiste




Articles connexes


Afficher plus [7775]