RTPacific Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Nord: les inondations ont fait 2 morts

Nord: les inondations ont fait 2 morts





Deux personnes sont mortes, des dizaines de familles sinistrées ; des têtes de bétail emportées, tel est le bilan partiel des pluies torrentielles qui se sont abattues sur le département du Nord depuis tantôt vingt-quatre heures suite au
passage d'un système frontal sur le pays selon le dernier bulletin communiqué par l'Unité hydrométéorologique d'Haïti (UHM).



Plusieurs communes du département du Nord, dont Cap-Haïtien, Limonade et Dondon sont sous les eaux.

À Cap-Haïtien, des quartiers périphériques dans les sections communales de Petite Anse et Haut-du-Cap dont Carrefour la Chaux, Bas Aviation, Blue-Hills, Zo Vincent, Charrier, Bas Champin, Cité du Peuple, Fort Saint Michel sont inondés à cause du débordement de la rivière Henny et celle du Haut du Cap. Ces dernières n'ont pas été curées depuis des décennies, alors qu'elles sont obstruées par des alluvions venant des hauteurs où sont construites des maisons en dehors des normes.



Dans la commune de Limonade , notamment dans la section communale Bras-de Lance, deux personnes ont été tuées lorsqu'elles ont tenté de traverser une rivière en crue, selon des éléments d'informations communiqués par l'un des membres de la commission communale, Claudin Saül.



Selon, M. Saül, hormis les deux personnes tuées, plusieurs dizaines de familles sont sinistrées dans ladite section communale et des nombreuses têtes de bétail ont été emportées par les eaux en furie.
Il sollicite en ce sens une intervention urgente de l'État central, afin de venir à la rescousse de la population victime : « l'intention de l'État central ne devrait pas une aide en kits alimentaires, mais une intervention urgente par des grands travaux d'infrastructures dans les zones affectées », a-t-il fait savoir.



Dans la commune de Dondon, des citoyens dans la zone Bas marché ont dû abandonner leurs maisons pour éviter le pire. Néanmoins, des plantations de banane sont détruites par des rafales de vent.



Sur la Nationale numéro 3 à hauteur de Grand Gille (section communale de la commune Grande Rivière du Nord) la circulation, même piétonne, était pratiquement impossible le lundi 5 avril 2021. En effet la route est coupée par les eaux.


Très en colère, les usagers de la route ont dénoncé le laxisme de l'État haïtien qui n'a rien fait pour améliorer le mauvais état de la route, alors que dans le cadre de la Caravane de changement, le président Moïse a laissé entendre que de nombreux matériels ont été livrés à la direction départementale Nord du ministère des Travaux publics transports et Communications (MTPTC. Ces matériels sont, pour la plupart, au service de particuliers, estiment certains riverains.



Parallèlement, la coordination départementale de la Direction la protection civile (DPC) a rappelé aux habitants des quartiers à risques d'éboulement et d'inondation de rester vigilants afin de protéger leurs vies, celle des membres de leurs familles, ainsi que leurs biens. Ce qui permettra de limiter les dégâts matériels et surtout des pertes en vies humaines.




Articles connexes


Afficher plus [7757]