S'identifier Contact Avis
 
25.45° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Village de Noël : une cinquième édition réussie

Village de Noël : une cinquième édition réussie








L’Association Aide et Action en partenariat avec le ministère de la Culture a organisé la cinquième édition du Village de Noël, une activité socioculturelle qui a réuni tous les Jacméliens au parc Jacques Kawly les 21 et 22 décembre 2018. Outre la participation des artisans, des artistes et des troupes culturelles de Jacmel, cette cinquième édition a mis aussi en vedette des artistes comme Trouble Boy, Renette Désir et James Germain.

À l’entrée du Village de Noël, un père Noël réalisé avec du papier mâché dominait les lieux. Il a esquissé un large sourire pour montrer son bonheur d’être dans la ville d’Aubelin Jolicoeur. Une crèche, fruit du travail des artisans de Jacmel a été installée, elle rappelle la naissance de Jésus le Sauveur du monde né dans une pauvre étable pour accomplir l’éternel dessein de Dieu sur la terre. Sur des tables, les artisans de la ville ont exposé leurs oeuvres. Un éventail de bijoux, de sandales, de vêtements, d’objets décoratifs et utilitaires ont attiré les regards. Une foire gastronomique flattait tous les palais. « Village de Noël est une façon de permettre au peuple haïtien de vivre l’esprit de Noël qui est un temps de partage, d’amour et de réconciliation » a souligné Richard Désir, l’un des membres du comité organisateur, dans une entrevue accordée au journal Le National. C’est aussi, a-t-il poursuivi une occasion offerte à la jeunesse jacmélienne de découvrir de nouveaux artistes et de nouveaux talents.

Sous un podium balayé par la lumière des projecteurs, une ambiance hors norme a été préparée. Les chansons de Noël ont été à l’honneur. C’était un plaisir de redécouvrir la chanson oecuménique Minuit chrétien, « Nwèl Tristès » de Michael Benjamin ou Noël à Jérusalem de Enrico Macias. Des performances des troupes de danse de Jacmel, notamment Grand Soleil, Explosion, Marasak, sur fond de chansons de Noël ont pu livrer d’extraordinaires prestations. Tous les danseurs étaient vêtus de vêtements de couleur rouge de la tenue du plus vieux barbu du monde, le père Noël, cohésion au niveau de la troupe, l’on ne pouvait pas se plaindre. Les soeurs Jean Pierre (Garenchana et Marie Delcamar) ont remporté, le concours de fanal de cette année. Elles ont créé une oeuvre qui représente le fort Augé de leur ville natale. La chanteuse Renette Désir a gravi le podium. Sa prestation a débuté avec sa chanson fétiche « Yanvalou » un texte de Jean Claude Martineau. Soutenue par trois choristes et quatre musiciens, elle a interprété d’autres chansons de Noël notamment Nwèl koum tande poul jouke son kay la, Minuit chrétien, Tonton Nwèl chéri de Yole Derose, étaient prévus dans son récital. Et, il y avait aussi « Tolalito, Taye banda et une composition de son dernier album Ayiti pil sou pil. »

Jacmélienne pure souche et très communicative sur scène, Renette Désir est descendue du podium pour retrouver son public et partager la chanson qui transpire dans son âme. James Germain, en tenue d’apparat, a fait retentir dans le parc sa voix de stentor. Entre musique folklorique et des ritournelles de Noël comme Les anges dans nos campagnes, et Minuit chrétien, un air festif malgré les turpitudes de la vie soufflait dans les lieux, le rappeur Trouble boy a fermé les portes de cette cinquième édition de ce Village de Noël avec une prestation mi-figue mi-raisin qui a laissé presque tout le monde indifférent. Tout cela s’est déroulé en présence de l’ex-sénateur et maire Edwin Zenny et sa famille, l’ex-ministre de la Culture, Joan Dithny Raton de Paul Ancion, les Éditions Pulucia qui ont exposé des ouvrages et d’autres notables de la zone.

Schultz Laurent Junior



Articles connexes


Afficher plus [3780]