S'identifier Contact Avis
 
22.58° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sports rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Jean Michel Lapin fait le bilan de ses 100 jours au ministère de la Culture

Jean Michel Lapin fait le bilan de ses 100 jours au ministère de la Culture









Le ministre de la Culture et de la Communication (MCC), Jean Michel Lapin, a présenté le bilan des 100 premiers jours de ses réalisations à la tête du ministère, le vendredi 28 décembre 2018, au cours d’une conférence de presse tenue au local de la maison haïtienne de la presse, située à Delmas 60.

Accompagné du chef de son cabinet Pradel Henriquez, du Secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis et du directeur général du ministère, Jean Yves Penel, le titulaire du MCC, assis à une table décorée avec les couleurs du bicolore haïtien pour la cérémonie, réagit après les propos de Guy C. Delva, ancien ministre de la Communication et également président de SOS Journaliste ayant fait office de modérateur. Le titulaire du ministère de la Culture a présenté son bilan, qui est dominé par la pose de première pierre pour la reconstruction de l’École nationale des arts (Enarts), vieille de 35 ans, le lundi 22 octobre dernier.

Plusieurs partenariats ont été faits notamment entre le MCC et Smithsonians pour le renforcement de la bibliothéconomie qui est extrêmement importante, reconnaît-il. Un accord a été paraphé avec l’université Quisqueya en vue de former des cadres de l’administration publique. « Plusieurs cadres du secteur culturel ont suivi deux journées de formation grâce à deux accords signés avec l’Organisation des Nations unies pour la science et la culture (UNESCO), et l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) », a informé Jean Michel Lapin.

Durant ces 100 premiers jours, le ministère de la Culture a signé également un accord avec la maison haïtienne de la presse dans le but d’améliorer les conditions de vie des travailleurs de la presse, particulièrement ceux du secteur culturel. Pour renforcer la capacité des acteurs culturels, un autre accord a été trouvé avec l’Institut national de la musique haïtienne (INAMUH).

L’ancien directeur général du ministère a notamment mis l’accent sur la présence de son ministère dans l’organisation de plusieurs ambiances culturelles dans les différentes places publiques, au profit des habitants qui n’ont pas les moyens de payer un billet pour assister aux différentes soirées dansantes. Les Pétion-villois et les résidents de la zone métropolitaine ont eu la possibilité de voir l’orchestre une performance live de Tabou Combo sur la place Boyer, et le kiosque Occyde Jeanty au Champ-de-Mars.

Au cours de cette présentation, celui, qui a gravi tous les échelons du ministère avant de le diriger comme ministre, a révélé dans son plan d’action qu’il est en train de travailler sur l’élargissement des locaux du Musée du panthéon national (MUPANAH) pour permettre à cette institution, qui abrite les patrimoines matériels et immatériels du pays, de mieux servir la population, particulièrement les milliers de touristes qui visitent cet espace combien important pour la nation haïtienne.

« Cinq institutions dont la Bibliothèque nationale d’Haïti (BNH), la Direction nationale du livre (DNL), l’Institut de sauvegarde du patrimoine national (ISPAN), La Radio et la Télévision nationale d’Haïti (RTNH) connaitront des réformes pour mieux desservir la population, particulièrement la communauté culturelle », a martelé le ministre.

Le titulaire du MCC a conclu sa présentation en adressant des mots de sympathies à l’endroit du staff de la radio Kiskeya, spécialement à Liliane Pierre Paul et Marvel Dandin, dont les locaux ont été incendiés, le vendredi 21 décembre 2018. Jean Michel lapin appelle la population à la tolérance à l’égard de ces principaux dirigeants de la Radio de l’île qu’ils considèrent comme des patrimoines du pays. Grâce aux critiques de ces dirigeants, il a pu orienter certaines de ses actions dans ses différentes décisions, car, précise-t-il, il est un fervent auditeur.

Eguens Réneusc



Articles connexes


Afficher plus [3492]