S'identifier Contact Avis
 
30.15° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Frantz Courtois s’en est allé

Frantz Courtois s’en est allé








La communauté haïtienne est en deuil. Le départ de Frantz Courtois est une grande perte pour la musique haïtienne. Il est passé de vie à trépas dans la nuit du 8 au 9 janvier 2019 après un banal accident dans sa résidence. Journaliste, Frantz Courtois a été l’un des rédacteurs en chef du journal Le Matin et également directeur de programmation de la radio nationale. Professeur talentueux, il a contribué à la formation de plusieurs générations d’Haïtiens.


Le monde de la musique haïtienne vient de perdre brutalement Fanfan Courtois. À 70 ans, pour les intimes, directeur musical, maestro, musicien, guitariste et pianiste. Il a fait la dernière traversée pour rejoindre l’Orient éternel, dans la nuit du 8 au 9 janvier, suite à une chute dans sa résidence privée.

C’est une grande perte pour la musique haïtienne. Fanfan Courtois, on s’en souvient, avait accompagné la célèbre musicienne américaine Rhoda Scott pour une prestation inoubliable à Port-au-Prince. Il était aussi l’un des animateurs du Festival de jazz de Port-au-Prince, qui lève, dans peu de temps, le rideau sur sa treizième édition. Il était le genre touche à tout dans la musique. Un véritable musicologue.

Frantz Courtois, dirigeait un trio avec ces deux frères, l’un guitariste et l’autre batteur. En plus, Fanfan qui ne jurait que par le cuivre, avait monté le grand orchestre de Frantz Courtois avec le fameux chanteur interprète Pierre Blain et l’accordéoniste Richard Duroseau.

Il animait aussi une émission sur les ondes de la radio Métropole tous les jeudis soir. Dans le contenu de cette émission très prisée, Fanfan faisait la part belle aux compositions d’autrefois, il nous poussait à découvrir la richesse de notre musique, les célèbres musiciens et interprètes qui ont fait de la musique haïtienne une tranche de notre histoire. Fanfan Courtois a été l’un des professeurs de guitare de l’ancien président Jean-Claude Duvalier.

En 2017, voulant se frotter à l’écriture, il a publié le roman « Les matins d’Aurore » empruntant pour le titre le prénom d’une femme, protagoniste de son livre. Le maestro Courtois a continué à jouer régulièrement et se produire dans les bars de la zone métropolitaine avec le trio des frères Courtois.

C’était un homme très méticuleux, discipliné qui n’a jamais su tolérer la médiocrité et les paresseux. Il n’était pas toujours facile de l’aborder, mais en le pratiquant on finissait par découvrir son côté farceur et amical. Il avait toujours la bonne blague pour faire rire.

Transporté, dans un premier temps, dans un centre hospitalier public, ses proches ont dû, enfin, le placer aux soins après son transfèrement dans un hôpital privé où il a rendu l’âme. Paix à son âme !

Walcam



Articles connexes


Afficher plus [3561]