S'identifier Contact Avis
 
27.25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Dixième édition du festival Kont anba tonèl

Dixième édition du festival Kont anba tonèl








La programmation de la dixième édition du festival Kont anba tonèl, prévue pour la période du 20 au 30 mars 2019, vient d’être dévoilée. Visant à faciliter les échanges entre les différentes cultures, l’édition 2019 sera organisée autour du thème « De la foi à la tradition ». La conteuse francophone Muriel Bloch est l’invitée spéciale de cette année.

Le festival « Kont anba tonel » accueille pour sa dixième édition trois pays francophones, dont la France, le Bénin et la Guinée- Bissau. Dans l’objectif d’aller à la rencontre de nouveaux publics, les organisateurs comptent étendre le festival à trois villes en l’occurrence : Gonaïves, Jérémie, Port-au-Prince. Il s’agit d’un espace de partage qui ramène le public à leur enfance où les aînés racontaient les histoires imaginaires « contes ».

Compte tenu du déni des contes traditionnels, le festival « Kont anba tonèl », qui a fait son apparition en 2009, est une initiative de « Foudizè théâtre ». Depuis lors, il se déroule à une période bien précise, allant du 20 mars qui est la journée mondiale du conte au 27 mars, journée mondiale du théâtre. Pour marquer ces dates, les organisateurs réalisent annuellement un spectacle de théâtre qui est en quelque sorte le point d’orgue du festival. En 2017, la Bit-Haïti a mis en scène un théâtre de rue intitulé « Bourèt lanmou ». En 2018, Anatòl, un texte de Felik Morissau Leroy, a su captiver l’attention du public. Cette année, le festival veut encore surprendre à travers « Temps mort », une réalisation de Billy Elucien, projetant sur scène l’acteur Chelson Ermoza.

Dans le but de permettre aux spectateurs de participer activement aux animations de contes, les responsables initient « Lakay konte ». Cela dit, il s’agit de programmer des soirées de conte au domicile de particuliers. « Le responsable de la maison invite ses amis et voisins à venir assister au spectacle. Il aménage un espace, cours, terrasse, salon, galerie par exemple pour le bon déroulement de l’activité », déclare l’équipe de communication du festival dans un communiqué. Pour renforcer le projet du festival « Kont anba tonèl », le programme « Foire anba tonèl » est aussi à l’affiche, où l’on expose des produits artisanaux (bijoux, sandales, etc.)

Le festival « Kont anba tonèl » n’est pas seulement un festival de conte, c’est également un espace de formation. Surtout, dans les villes de province, les comédiens créent des ateliers pour les jeunes intéressés de cet art. Toutefois, le festival « Kont anba tonèl » est l’un des festivals en Haïti qui fait la promotion de la culture haïtienne.

Pharah Djine Colin



Articles connexes


Afficher plus [3561]